Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Record de décès en Grande-Bretagne, la 2e vague épidémique est plus meurtrière
Reuters13/01/2021 à 19:01

LONDRES, 13 janvier (Reuters) - La Grande-Bretagne a fait état mercredi d'un nombre de morts record avec 1.564 nouveaux décès liés au COVID-19 signalés, la deuxième vague épidémique devenant plus meurtrière que la première, a déclaré un responsable britannique de la santé.

Alors qu'il lutte contre une nouvelle variante plus transmissible du coronavirus SARS-CoV-2 identifiée en Angleterre en décembre dernier, le pays recense désormais 85.000 décès, le cinquième bilan le plus lourd au monde.

Depuis l'apparition du virus sur le territoire, un total de 3,2 millions de personnes ont été testées positives.

Avec 47.525 cas de contamination supplémentaires, la Grande-Bretagne enregistre toutefois, d'après les statistiques du gouvernement, un total d'infections quotidien inférieur au sommet atteint le 8 janvier, possible effet du confinement rétabli au début du mois.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a néanmoins rappelé qu'il y avait autour de 32.000 patients atteints du COVID-19 dans les hôpitaux, soit environ 70% de plus qu'au pic de la première vague épidémique en avril, ajoutant que le risque de saturation des unités de soins intensifs était considérable.

(Michael Holden, version française Juliette Portala)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer