Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Que peut-on acheter sur les marchés financiers ?
information fournie par Café de la Bourse25/09/2018 à 08:07

Le marché des actions est le plus connu de tous. Mais il existe d'autres marchés, tels que celui des obligations, des devises, des produits dérivés...

Le marché des actions est le plus connu de tous. Mais il existe d'autres marchés, tels que celui des obligations, des devises, des produits dérivés...

La finance est parfois réduite à la Bourse. Pourtant, les marchés financiers disposent d'une réelle variété de titres et produits dont l'investisseur particulier aurait tort de se priver. Notre tour d'horizon des cinq principaux marchés. Retrouvez pour chacun quels titres y sont échangés, quelles sont ses caractéristiques et à qui il s'adresse.

Des actions en Bourse

Le marché des actions est le plus connu de tous. C'est celui que l'on désigne sous le terme de Bourse. C'est sur ce marché que s'achètent et se vendent les actions des sociétés cotées. On peut donc dire qu'il s'agit d'une place de marchés où s'échangent contre de l'argent des parts d'entreprises.

La Bourse est ouverte à tous et tout le monde peut y acheter ou y vendre des actions : les particuliers donc bien sûr, mais aussi les banques, les compagnies d'assurance, les fonds de pension, et également les entreprises qui peuvent acheter ou vendre les actions d'autres entreprises.

Chaque pays possède une bourse de référence. Il s'agit le plus souvent de la capitale économique du pays. Ainsi, les bourses de référence ont longtemps été la Bourse de Paris pour la France, la Bourse de Londres pour le Royaume-Uni ou encore la Bourse de Tokyo pour le Japon. La Bourse la plus importante reste celle de New York pour les États-Unis, aussi appelée « Wall Street ».

En fait, la Bourse de Paris a connu de nombreuses évolutions. Elle est en effet devenue en 2000 Euronext, suite à sa fusion avec les Bourses d'Amsterdam et de Bruxelles. En 2007, Euronext a fusionné avec le NYSE (New York Stock Exchange), la Bourse de New York, pour former le NYSE Euronext. En novembre 2013, NYSE Euronext a été racheté par l'opérateur boursier américain Intercontinental Exchange (ICE) qui a scindé le groupe en deux et remis Euronext en bourse en juin 2014, comme société indépendante. Euronext est désormais une société cotée sur ses propres marchés, en Europe.

Des actifs liquides sur le marché monétaire

Le marché monétaire est un marché court terme sur lequel les institutions financières s'échangent des actifs très liquides.

Les participants au marché monétaire, qui sont nombreux, cherchent un moyen d'emprunter et de prêter sur le court terme, qui s'étend de plusieurs jours à moins d'un an. Les titres du marché monétaire sont : les certificats de dépôt négociables, les acceptations bancaires, les bons du Trésor, les billets de trésorerie, les effets/billets municipaux, les fonds de pension et les repos (pensions livrées).

Le marché monétaire est généralement considéré comme un endroit sûr où placer son argent en raison de la nature très liquide des titres et des échéances courtes, mais certains risques, celui de défaut surtout, persistent sur les actifs non garantis. La notation crédit de l'émetteur renseigne sur le niveau de ce risque (solvabilité).

Pour se positionner sur ce marché, les investisseurs particuliers peuvent investir dans des OPCVM monétaires. Cependant, dans le contexte actuel, le rendement anémique de ces placements ne joue pas du tout en leur faveur.

Des obligations sur le marché obligataire

Le marché obligataire est le marché sur lequel s'échangent les obligations des entreprises (obligations corporates) et des États (obligations souveraines). Une obligation est un titre de créance, c'est-à-dire une reconnaissance de dette.

Contrairement aux dividendes versés aux actionnaires qui varient en fonction des résultats et de la politique de distribution de l'entreprise, le revenu généré par les obligations est connu dès le départ. L'acheteur d'une obligation prête une somme d'argent et reçoit des intérêts liés à cet emprunt (des coupons) à une fréquence définie lors de l'émission. À l'échéance, le détenteur de l'obligation se voit rembourser la somme d'argent prêtée (le nominal).

Le marché des obligations reste peu accessible en direct pour des particuliers ou alors via des tickets d'entrée très élevés. Ainsi, les investisseurs particuliers qui souhaitent acheter des obligations passent généralement par des OPCVM investis en obligations proposés par les banques et les sociétés de gestion.

Des devises sur le marché des changes

Le marché des changes appelé aussi le forex (contraction de FOReign EXchange) est l'un des deux plus grands marchés du monde en termes de transactions. C'est sur ce marché que s'échangent les devises des pays. Il s'est développé depuis l'abandon de la fixité des taux de change des diverses monnaies entre elles et également de la référence à l'étalon or en 1974.

Contrairement aux Bourses, le marché des changes est décentralisé et n'est donc pas rattaché à une place financière comme New York ou Londres. C'est un marché mondial qui est essentiellement interbancaire.

Les banques et établissements financiers sont les principaux intervenants du Forex, assurant à eux seuls près de 50 % des transactions, mais le marché des changes séduit aussi les investisseurs particuliers grâce au « trading en ligne ». Ces dernières années, un nombre croissant d'investisseurs particuliers s'est en effet tourné vers le forex grâce au développement des courtiers en ligne qui permettent un accès simple à ce marché ouvert 24h sur 24h et 6 jours sur 7. La devise la plus traitée est le dollar américain suivi de l'euro. La paire de devise EUR/USD concentre le plus gros du volume d'échange chaque jour.

Le marché Forex est réservé aux investisseurs avertis qui auront pris soin de vérifier que leur intermédiaire est bien référencé par les régulateurs et respecte la législation en vigueur. En effet, de nombreuses arnaques sont à déplorer sur le forex.

Des instruments financiers complexes sur le marché des dérivés

Le marché des dérivés est un marché où s'échangent les instruments financiers dérivés d'un actif sous-jacent, comme une action ou une obligation.

Les dérivés sont des produits financiers complexes. Les plus connus sont les options et les contrats à terme. En achetant des produits dérivés, on n'achète pas directement le sous-jacent, ce qui permet de prendre des positions plus conséquentes que les fonds dont on dispose. Les dérivés permettent également de se couvrir contre les risques associés aux fluctuations de sous-jacents ou d'être utilisés à des fins spéculatives.

Ces instruments se négocient soit sur des marchés organisés (futures, options), soit de gré à gré (forwards). Même si de plus en plus de courtiers permettent aux investisseurs particuliers d'intervenir sur le marché des dérivés, ces derniers restent difficiles d'accès en raison de leur complexité.

Louis Yang (Café de la Bourse)

1 commentaire

  • 25 septembre08:22

    Beaucoup d'approximations..notamment sur les produits dérivés. Il existe aussi des Futures et Options OTC (over the counter).Ce n'est pas le fait de ne pas acheter le sous jacent qui permets de s'exposer plus largement mais bien l effet de levier qui est possible..


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.