Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Puces-IQE plonge en Bourse, victime des sanctions US contre Huawei
Reuters21/06/2019 à 12:10

    * IQE prévoit un CA 2019 de £140-160 mlns (consensus 175
mlns)
    * Plusieurs clients de puces ont abaissé leurs
prévisions-IQE
    * L'impact des restrictions sur Huawei plus important que
prévu
    * L'action perd jusqu'à 40%, à un creux de 15 mois

    par Noor Zainab Hussain et Pushkala Aripaka
    21 juin (Reuters) - IQE  IQE.L , un sous-traitant du marché
des semi-conducteurs, plonge vendredi en Bourse, entraînant dans
sa chute tout le secteur, en raison d'un avertissement sur sa
prévision de chiffre d'affaires annuel lié, selon le groupe
britannique, aux restrictions américaines pesant sur les
activités du chinois Huawei  HWT.UL .
    L'action IQE chutait de 30,2% à 49,59 pence vers 9h20 GMT à
la Bourse de Londres, après avoir touché un creux de 15 mois à
43,52 pence. 
    Le titre avait déjà perdu 14% depuis mars, date à laquelle
la société avait raté ses propres prévisions de bénéfice
d'exploitation pour 2018, en raison de la faiblesse de la
demande de smartphones, qui avait à son tour affecté les
commandes de composants pour semi-conducteurs.
    Les fabricants européens de puces comme Siltronic
 WAFGn.DE , Infineon  IFXGn.DE , AMS  AMS.S , Dialog  DLGS.DE  ,
STMicro  STM.PA  perdent pour leur part entre 0,4% et près de
3%. 
    L'indice des valeurs technologiques  .SX8P  recule de
(-0,25%) de son côté. 
    Les Etats-Unis ont placé le 16 mai Huawei sur une liste
noire, arguant que Pékin pourrait se servir du premier
équipementier télécoms et deuxième fabricant mondial de
smartphones à des fins d'espionnage, des accusations que ce
dernier rejette.
    Ces sanctions empêchent Huawei de se fournir en composants
et technologies d'origine américaine et de travailler avec un
certain nombre d'entreprises.    
    La décision de Washington a en outre intensifié les tensions
commerciales entre les deux plus grandes puissances économiques
du monde. 
    
    RALENTISSEMENT DE LA DEMANDE
    IQE, qui fabrique des plaquettes de semi-conducteurs
utilisées dans les puces équipant notamment les produits d'Apple
 AAPL.O , souffre également d'un ralentissement mondial de la
demande.
    Plusieurs clients des divisions sans fil et photonique d'IQE
ont récemment fait état d'une baisse de leurs prévisions,
affectant ainsi le chiffre d'affaires escompté de ces divisions,
a déclaré le groupe de Cardiff. 
    Drew Nelson, le directeur général d'IQE, estime que la
société exerce actuellement ses activités dans "un contexte sans
précédent" pour l'industrie des semi-conducteurs.
    IQE s'attend désormais à réaliser cette année un chiffre
d'affaires de 140 à 160 millions de livres (121 à 140 millions
d'euros), contre une prévision des analystes de 175 millions de
livres. 
    "Il est à présent évident que l'impact de l'ajout de Huawei
dans la liste du Bureau américain de l'industrie et de la
sécurité (BIS) a des répercussions profondes et durables sur les
chaînes d'approvisionnement dans le monde", a déclaré Drew
Nelson.
    Le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom  AVGO.O 
a abaissé la semaine dernière sa prévision de chiffre d'affaires
annuel en raison d'une faiblesse généralisée de la demande liée
au contexte d'incertitudes géopolitiques et à l'impact des
restrictions à l'exportation imposées à Huawei, l'un de ses
principaux clients.  
    Siltronic  WAFGn.DE , un fabricant allemand de plaquettes 
de silicium, a émis mardi pour sa part un deuxième avertissement
sur résultat en deux mois, victime lui aussi des sanctions
américaines. 
    Les livraisons à l'international de smartphones de Huawei
vont chuter de 40%, a déclaré lundi dernier Ren Zhengfei, le
fondateur et directeur général du groupe.  
    En mai, IQE avait déclaré que moins de 5% seulement de ses
ventes pour cette année étaient exposées à Huawei et qu'il 
fournissait des plaquettes à plusieurs clients, dont certains
équipent le groupe chinois.

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van
Overstraeten)
 

Valeurs associées

AMS
Tradegate +0.05%
Euronext Paris +1.78%
IQE
LSE +1.31%
XETRA +0.81%
XETRA +0.14%
DJ STOXX +0.74%
LSE Intl +5.63%
AMS
SIX Swiss Exchange +0.53%
NASDAQ +0.75%
NASDAQ -0.36%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer