Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Publicis Groupe dope sa croissance à l'intelligence artificielle
information fournie par Investir 01/02/2024 à 09:00

siège publicis (Crédit: L. Grassin / )

siège publicis (Crédit: L. Grassin / )

«AI ready». Alors que de nombreuses sociétés tentent de surfer sur la vague de l'intelligence artificielle ou de la prendre, Publicis a remis les points sur les i en présentant à la communauté financière sa stratégie dans ce domaine. Le groupe de publicité et de communication a annoncé un investissement de 300millions d'euros sur trois ans, dont 100millions dès 2024, pour recruter et acquérir des licences et des technologies.

Mais, plus qu'une présentation PowerPoint, Publicis a fait une démonstration des outils mis aujourd'hui à la disposition de ses 100.000 salariés pour répondre aux demandes des clients, grâce à la nouvelle organisation de l'entreprise, devenue un «intelligent system». Le groupe avait déjà, à l'occasion de ses vœux, publié quelques-unes des 100.000 vidéos adressées à ses salariés et personnalisées grâce à l'IA.

8milliards investis

Publicis a regroupé l'ensemble de ses données propriétaires sous une seule entité pour les rendre disponibles à l'ensemble de ses métiers. Elles réunissent 2,3milliards de profils, mais aussi les informations issues de l'analyse de la performance commerciale des campagnes, près d'un pétaoctet de données contenues sur la plateforme Marcel, sans oublier les 35années de données et de lignes de code utilisées par l'entité américaine Sapient pour la mutation digitale de ses clients.

Il ne s'agit en fait que de la poursuite de la transformation lancée il y a six ans avec le rachat d'Epsilon et de Sapient. «Nous avons investi 8milliards ces dernières années, entre Epsilon et Sapient, quand nos concurrents faisaient des programmes de rachats d'actions», rappelle Arthur Sadoun, le président du directoire. «Nous avons trois avantages : nos données propriétaires, sans lesquelles on ne peut rien faire, notre structure en plateforme digitale et nos 45.000 ingénieurs data scientists.»

Le groupe a déjà commencé à récolter les fruits de sa mue, affichant entre 2020 et 2023 une croissance annuelle moyenne de 4,7%, contre seulement 2,2% pour ses concurrents. Pour 2023 seul, le différentiel de croissance pourrait même s'accentuer, puisque Publicis a dévoilé en avance (les résultats détaillés ne seront connus que la semaine prochaine, le 8 février) un chiffre d'affaires de 13,1milliards d'euros pour 2023, soit une croissance publiée de 4,2%, et de 6,3% en comparable.

Le titre a bien réagi à l'annonce du plan «AI» et sans doute plus encore à la croissance des facturations, annonciatrice de résultats annuels solides. Mais ces éléments nous semblent bien intégrés après le beau parcours du titre. Nous conseillons donc des ventes partielles.

Retrouvez cet article sur INVESTIR

Valeurs associées

97,48 EUR Euronext Paris -0,63%

Cette analyse a été élaborée par Investir et diffusée par BOURSORAMA le 01/02/2024 à 09:00:08.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.