1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pierre & Vacances vise une rentabilité durable d'ici à 2022
Reuters21/11/2018 à 22:02

PARIS (Reuters) - Le groupe Pierre & Vacances se fixe pour objectif de renouer avec une rentabilité durable d'ici à 2022, dans le cadre d'un plan stratégique susceptible de permettre au groupe de reprendre le versement d'un dividende.

Nommé directeur général de l'entreprise le 3 septembre 2018, Olivier Brémond, fils du fondateur Gérard Brémond, a donné mercredi une nouvelle feuille de route au groupe de résidences de loisirs, propriétaire de Pierre & Vacances, Center Parcs ou des aparthotels Adagio.

Le groupe entend, d'ici à 2022, parvenir à une croissance annuelle de 4% du chiffre d'affaires dans le tourisme et à dégager une marge opérationnelle courante de 5% des ventes.

Dans l'immobilier, où le groupe vise le développement de nouvelles offres innovantes et la création de 25.000 lits supplémentaires, il entend parvenir à un volume d'affaires de 3,0 milliards d'euros et une marge de 6%.

Il entend aussi dynamiser la commercialisation de ses produits, via internet notamment, avec pour objectif d'augmenter les marges en réduisant les intermédiaires.

Les coûts seront également réduits, avec une baisse de 8% anticipée au niveau du siège.

Le groupe a diminué sa perte nette à l'issue de son exercice décalé 2017-2018 clos le 30 septembre à 45,9 millions d'euros, contre une perte de 56,7 millions un an auparavant, sur un chiffre d'affaires en hausse de 1,1% à 1,52 milliard d'euros.

Le résultat opérationnel courant accuse quant à lui une baisse de 26,6% à 9,1 millions d'euros.

"Les résultats ont été impactés par le décalage sur l'exercice 2018-2019 de l'importante contribution des signatures de ventes en bloc des programmes immobiliers de rénovation", indique Pierre & Vacances dans un communiqué.

A 14,50 euros en clôture mercredi, le titre Pierre & Vacances a perdu 68% de sa valeur depuis le début de l'année, pour une capitalisation boursière de 149 millions d'euros.

Le dernier dividende versé par le groupe remonte à 2012, au titre de l'exercice 2010/2011.

(Pascale Denis, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4840.38 -0.15%
1.13837 +0.19%
257.35 +0.10%
13.38 +0.15%
57.41 +1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer