Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole : que faire en Bourse après le fort rebond des prix ?
Le Revenu07/04/2020 à 12:10

Le 2 avril, le cours du Brent s'est temporairement envolé de 30%. (© DR)

Le 2 avril, le cours du Brent s'est temporairement envolé de 30%. (© DR)

L'espoir d'un accord entre Saoudiens et Russes a fait bondir le cours du Brent. Faut-il pour autant réinvestir les actions cotées du secteur ? Notre analyse et nos conseils boursiers sur Total, TechnipFMC, Vallourec, Maurel et Prom et CGG.

Via son réseau social favori, le président américain Donald Trump a annoncé le 2 avril que l'Arabie saoudite et la Russie pourraient s'entendre pour réduire leur production de pétrole d'environ 10 millions de barils par jour. 

En quelques minutes, le cours du Brent s'est envolé de 30%. 

Le 7 avril, il cotait 55% au-dessus de son plancher de plus de dix-sept ans inscrit le 30 mars dernier à 21,65 dollars. 

Plusieurs incertitudes

Même le report au 9 avril de la réunion prévue entre l'Opep et la Russie n'a pas vraiment entamé l'optimisme retrouvé des investisseurs. 

Ils veulent croire à la signature d'un accord. Pourtant, plusieurs incertitudes demeurent. 

Russes et Saoudiens réussiront-ils à s'entendre de nouveau, un mois seulement après l'explosion de leur alliance ?

Le Kremlin acceptera-t-il de baisser sa production sans que les États-Unis, premier producteur d'or noir de la planète, ne consentent à quelques compromis ? 

Si la mise en place de quotas est évoquée outre-Atlantique, Donald Trump menace aussi de taxer les importations de pétrole...

Moins de 40 dollars

Dans tous les cas, le prix du pétrole restera sans doute bloqué sous 40 dollars tant que l'activité économique, mise à l'arrêt par le coronavirus, ne repartira pas. 

Plusieurs analystes ont récemment

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris +10.17%

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • patmat63
    07 avril17:41

    se barrer ! Tout va s'effondrer

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer