1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Patrick Artus : «Le rebond boursier est un peu prématuré mais l'acheteur a raison à moyen terme»
Le Revenu01/04/2020 à 08:49

Patrick Artus dirige les études et la recherche de Natixis. (© Natixis)

Directeur de la recherche de Natixis et professeur à l'École d'économie de Paris, Patrick Artus a accordé un entretien au Revenu. Dans cette interview, il estime les impacts potentiels de la crise sanitaire liée au coronavirus sur l'économie et analyse l'évolution de la Bourse en cette période inédite.

Diplômé de l'École Polytechnique, Patrick Artus, 68 ans, est aussi diplômé de l'Ensae et de l'Institut d'Études Politiques de Paris. Économiste, il dirige les études et la recherche de Natixis. Il est professeur à l'École d'économie de Paris. Membre du Cercle des économistes, il est l'auteur de nombreuses publications - ouvrages d'économie et chroniques régulières.

Comment évaluer l'impact de la crise du coronavirus sur l'économie ?
Patrick Artus :
Cette crise est très différente des précédentes. Avec les mesures sanitaires de confinement, l'activité économique s'arrête. C'est un choc d'offre brutal, et le confinement empêche l'expression de la demande. L'évaluation est donc très provisoire. Mais nous estimons pour le moment le recul du PIB français à 30% sur un trimestre.

En Chine, l'économie ne s'est pas totalement arrêtée, sauf dans la province du Hubei, dont la population est comparable à celle de la France. Mais le reste du pays a maintenu 85% de son activité. Le recul du PIB chinois est ainsi estimé à 15% au premier trimestre. Sur le mois de février, la consommation a baissé de 20%. Ces ordres de grandeur laissent envisager que ces replis sont récupérables avec la reprise de l'activité.

Mais en France, la consommation a chuté de 35% en une semaine ! La production industrielle a reculé de 50% dans notre pays, quand elle a baissé de 13% en Chine

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris -5.99%

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Lea.S
    01 avril10:54

    Warren Buffet a dit qu'il ne vendrait pas. Résultat : il a perdu des dizaines de milliards, pour ne pas dire plus.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.625 -2.03%
4695.44 -1.59%
1.10995 0.00%
32.255 -4.27%
35.31 -0.25%

Les Risques en Bourse

Fermer