1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Oslo refuse que le fonds norvégien investisse dans le non coté

Newsmanagers17/04/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Le ministère norvégien des Finances a annoncé mardi qu'il ne souhaitait pas que le fonds souverain Government Pension Fund puisse investir dans les entreprises non cotées, dans un document soumis au Parlement. Cette recommandation est contraire au souhait du fonds souverain, qui gérait 880 milliards d'euros d'actifs fin 2017.

Reconnaissant que le non coté pourrait fournir à Norges Bank des opportunités d'investissement supplémentaires, le ministère écrit " dans le même temps, les investissements en actions non cotées remettraient en cause le modèle de gestion fondé sur la transparence, la faiblesse des frais de gestion et un degré limité de gestion active " .

Il ajoute que le fonds a déjà la possibilité d'investir dans des sociétés qui ont exprimé leur intention de s'introduire en Bourse.

Le ministère des Finances va toutefois encore étudier la possibilité d'autoriser le fonds souverain à prendre des participations dans des projets d'infrastructures liées aux énergies renouvelables non cotés

Par ailleurs, le ministère des Finances a présenté une nouvelle étude de la gestion du GPFG par Norges Bank. Il apparaît que la contribution de la gestion active au fonds de janvier 1998 à juin 2017 ressort entre 75 milliards de couronnes norvégiennes et 112 milliards, en fonction de l'ampleur des frais de gestion déduits.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer