1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Oddo BHF mise toujours sur les actifs risqués pour 2018

Newsmanagers22/01/2018 à 10:30

(NEWSManagers.com) - Dans un contexte d'accélération de la croissance économique mondiale, les actifs risqués, et notamment les actions, ont encore de beaux jours devant eux. Tel est le constat dressé par Oddo BHF Asset Management ( Oddo BHF AM) à l'occasion de sa présentation de sa stratégie d'investissement. " 2017 a été une très belle année pour les actifs risqués avec des performances au-dessus des anticipations, a rappelé Nicolas Chaput, directeur général d' Oddo BHF AM et co-directeur des investissements. En outre, en termes de flux, les investisseurs ont remis l'argent à travailler sur les marchés avec une multiplication par près de 4 des capitaux investis dans les fonds ouverts européens. De même, les actions ont retrouvé une dynamique d'investissement extrêmement forte avec 155 milliards d'euros de flux positifs sur les actions européennes en 2017. " L'année 2018 devrait s'inscrire dans une certaine forme de continuité. " Pour 2018, nous avons probablement un environnement marqué par une croissance mondiale mondiale forte et une inflation qui devrait rester modeste " , a ajouté Nicolas Chaput.

Dans un tel contexte, " nous sommes dans un scénario de 'risk-on' pour les 6 prochains mois, a annoncé Nicolas Chaput. Nous sommes positifs sur les marchés et notamment sur les actifs risqués en raison d'une ré-accélération de la croissance économique, tant aux Etats-Unis qu'en Europe où de bonnes nouvelles peuvent encore arriver. " Même si la société de gestion entend surveiller de près l'inflation, la croissance de l'économie chinoise voire l'impact du Brexit, " nous tablons sur une progression des actions européennes au cours des trois premiers voire des six premiers mois de l'année 2018 " , a avancé Nicolas Chaput.

Oddo BHF AM estime en effet que les actions européennes peuvent encore continuer leur marche en avant en 2018. " Les actions européennes continuent d'avoir une décote par rapport aux actions américaines, avec un PE autour de 14 en Europe contre un PE de 19 aux Etats-Unis, a observé Nicolas Chaput. En outre, les bénéfices par actions devraient progresser de 9% en Europe selon les anticipations et nous sommes probablement en-dessous de la réalité. "

Malgré des valorisations élevées, les actions américaines ne doivent pas encore être délaissées à en croire les spécialistes d' Oddo BHF AM. " Il faut rester exposer aux actions américaines car elles connaissent toujours une solide dynamique de croissance des bénéfices, a avancé Laurent Denize, co-directeur des investissements. Il faudra toutefois être sélectif et nous continuons à privilégier les secteurs des technologies, de la santé et des Medtechs. "

Les marchés émergents continuent également d'avoir les faveurs des gérants d' Oddo BHF AM. " Les marchés émergents ont réalisé de très belles performances en 2017 et il faut continuer à être exposés, a indiqué Nicolas Chaput. Toutefois, il ne faut acheter des indices mais des idées. " Ainsi, Oddo BHF AM privilègie le secteur de la consommation, notamment en Chine.

Oddo BHF AM reste plus prudent et vigilant sur le marché obligataire dans un contexte de " frémissement des indicateurs de l'inflation, notamment aux Etats-Unis " , selon les propos de Laurent Denize. Or, " le retour de l'inflation va provoquer une remontée générale des courbes de taux aux Etats-Unis " , a-t-il ajouté. Dans ce contexte, pour les investisseurs qui restent positionnés sur l'obligataire, Oddo BHF AM préconise de limiter la duration. " Il faut privilégier le high yield à court terme plutôt que l'investment grade car le segment high yield offre encore de la valeur et les fondamentaux de crédit demeurent robustes " , a noté Nicolas Chaput. En revanche, le groupe reste largement sous-pondéré sur les obligations d'Etats tant en Europe qu'aux Etats-Unis.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer