Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Moody's maintient la perspective stable du système bancaire français
information fournie par Reuters06/11/2018 à 14:53

    PARIS, 6 novembre (Reuters) - Moody's Investors Service
maintient une perspective stable pour le secteur bancaire
français, en estimant que la diversification des sources de
revenus des établissements soutient leur rentabilité.
    "En France, les perspectives économiques favorables
continueront à conforter la capacité des emprunteurs à
rembourser leurs dettes. Par ailleurs les provisions pour
risques de crédit, qui ont sensiblement diminué depuis 2012, se
comparent avantageusement avec la moyenne de la zone euro",
souligne Yasuko Nakamura, analyste Vice President-Senior Credit
Officer chez Moody's, dans un rapport diffusé mardi par l'agence
de notation de crédit.
    Les provisions pour risques de crédit des principales
banques françaises ont diminué et représentent 21 points de base
des encours de crédit au cours du premier semestre 2018, contre
25 points de base en 2017 et 33 points de base en 2016, rappelle
Moody's.
    "Cette amélioration s'explique par une meilleure qualité des
actifs sur les marchés de la banque de détail à l'étranger tels
que l'Italie, la Russie et la Roumanie, mais aussi par les
reprises de provisions dans les secteurs pétrolier et gazier qui
ont profité au secteur des entreprises."
    Moody's ajoute que "les banques françaises continueront à
afficher une rentabilité stable dans l'ensemble, la bonne
diversification de leurs sources de revenus dans les domaines
d'activités tels que l'assurance et la gestion d'actifs
contribuant à atténuer la pression sur les marges d'intérêt dans
la banque de détail". 
    Pour autant, poursuit l'agence, les coûts d'exploitation
demeurent importants et le coefficient d'exploitation moyen des
banques françaises reste élevé à 68%. 
    "Si la dette du secteur privé augmente dans un contexte de
taux d'intérêt bas, les risques inhérents à une hausse de
l'endettement sont néanmoins compensés en partie par
l'amélioration de la performance des entreprises françaises et
par la bonne tenue du marché du crédit à l'habitat", estime
aussi Moody's.
    Elle précise que ce rapport "a vocation à informer le marché
et ne constitue pas une action de notation". 
    
    Voir aussi :
    Stress tests-Barclays, Lloyds et Banco BPM en queue de
peloton  
    

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Stress tests-Barclays, Lloyds et Banco BPM en queue de peloton  
  
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Dominique Rodriguez)
 

Valeurs associées

Euronext Paris -1.43%
Euronext Paris -1.31%
Euronext Paris -1.44%
Euronext Paris 0.00%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 06/11/2018 à 14:53:54.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.