Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mnuchin demande l'abandon des projets de taxe numérique avant tout accord à l'OCDE
Reuters04/12/2019 à 22:48

 (Actualisé avec réponse du DG de l'OCDE)
    WASHINGTON, 4 décembre (Reuters) - Le secrétaire américain
au Trésor, Steven Mnuchin, a prié mercredi les différents
partenaires commerciaux des Etats-Unis de renoncer à leurs
projets de taxation des services numériques de manière à
permettre à l'Organisation de coopération et de développement
économiques (OCDE) d'avancer sur un accord international.
    Dans un courrier daté de mardi et adressé à l'OCDE, Steven
Mnuchin fait part des préoccupations des Etats-Unis devant les
projets de taxation portés par certains pays, notamment par
celui par la France et qui a provoqué des menaces de
représailles américaines.
    Angel Gurria, le directeur de l'OCDE, lui a répondu en
disant craindre que les propositions américaines de réforme des
régimes de taxation internationale mettent en péril le
calendrier sur lequel un accord a déjà été conclu et l'a invité
à venir à Paris pour y discuter du sujet avec le ministre
français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.
 
    Paris assure que sa taxe sur les Gafa (Google  GOOG.O ,
Apple  AAPL.O , Facebook  FB.O , Amazon  AMZN.O , entre autres),
entrée en vigueur cette année, n'est en rien dirigée contre les
seules multinationales américaines et promet de la remiser une
fois qu'une solution plus large aura été trouvée dans le cadre
de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement
économiques).
    Washington a menacé de surtaxer 2,4 milliards de dollars de
produits français tels que le champagne, le fromage et les sacs
à main. Un projet toujours à l'étude en attendant une décision
définitive.  
    Le courrier de Steven Mnuchin, que Reuters a pu consulter,
évoque aussi les projets de taxation conduits par l'Autriche,
l'Italie et la Turquie, mais pas ceux du Canada et de la
Grande-Bretagne.
    Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a pourtant
déclaré mercredi qu'il comptait bien instaurer une nouvelle taxe
sur les géants du numérique malgré les menaces américaines.
 

 (David Lawder and Andrea Shalal, version française Nicolas
Delame)
 

Valeurs associées

NASDAQ -0.09%
NASDAQ -0.41%
NASDAQ -0.02%
NASDAQ -0.71%
NASDAQ -0.79%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer