Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

McDonald's poursuit son ancien directeur général en justice
Reuters10/08/2020 à 18:17

MCDONALD'S POURSUIT SON ANCIEN DIRECTEUR GÉNÉRAL EN JUSTICE

BANGALORE (Reuters) - Le géant américain McDonald's a annoncé lundi avoir engagé une action en justice contre son ancien directeur général Steve Easterbrook, licencié en novembre à la suite d'une liaison avec un membre du personnel, et lui demande de rembourser ses indemnités de départ.

L'enquête interne a révélé que Steve Easterbrook avait en effet entretenu des relations sexuelles avec plusieurs membres du personnel, ce que le conseil d'administration considère comme une violation de la politique de l'entreprise, a fait savoir McDonald.

En novembre, l'entreprise avait déclaré que Steve Easterbrook avait droit à six mois d'indemnités, soit 675.000 dollars (573.540 euros environ), et à une prime pour avoir atteint les objectifs de 2019.

Selon McDonald's, Steve Easterbrook aurait délibérément "dissimulé des preuves et menti sur ses méfaits" avant son licenciement pour "inciter l'entreprise à se séparer de lui dans des conditions bien plus favorables qui lui aurait été offertes et accordées si la société avait connu toute la vérité sur son comportement", a déclaré McDonald's dans sa plainte.

L'entreprise a ajouté que l'ancien DG avait approuvé une attribution "extraordinaire" d'actions d'une valeur de centaines de milliers de dollars à l'un des membres du personnel en question, avec qui il entretenait une relation sexuelle.

(Aishwarya Venugopal, version française Anait Miridzhanian, édité par Kate Entringer et Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

NYSE -0.72%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • BOAT29
    10 août19:32

    sexe et contraction.... Logique. :-)

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer