Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Manchester United revoit à la hausse ses prévisions financières
information fournie par AOF 27/06/2023 à 14:23

(AOF) - Manchester United, dont le titre gagnait 2% en pré-Bourse, a relevé ce mardi ses prévisions de chiffre d'affaires annuel et de bénéfice ajusté, misant sur des revenus commerciaux et des recettes de match élevés, alors que le club de football anglais retrouve la Ligue des champions la saison prochaine. L'écurie sportive a déclaré qu'elle s'attendait à des recettes comprises entre 630 millions de livres (801,6 millions de dollars) et 640 millions de livres, par rapport à sa prévision précédente de 590 millions de livres à 610 millions de livres.

Manchester United a également revu à la hausse ses prévisions de bénéfices ajustés, qui devraient se situer entre 140 et 150 millions de livres pour l'année, contre une prévision précédente de 125 à 140 millions de livres.

Pour le troisième trimestre clos le 31 mars, la perte nette s'est élevée à 5,6 millions de livres, contre 27,7 millions de livres pour la même période de l'année précédente.

La famille Glazer, basée aux États-Unis et propriétaire du club, a déclaré en novembre qu'elle envisageait de vendre l'équipe sacrée à 20 reprises championne d'Angleterre.

Comme le rapportait récemment le média qatarien Al-Watan, proche du pouvoir de Doha, le cheikh Jassim Bin Hamad Bin Jassim bin Jaber Al Thani, président de la Qatar Islamic Bank (QIB), serait en passe de faire l'acquisition du club.

6 milliards d'euros était le montant qui aurait été convenu par la famille Glazer.

AOF - EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur le secteur "hôtellerie et loisirs"

Un tourisme mondial toujours en progression

Sur les neuf premiers mois de l'année 2022, 700 millions de touristes ont voyagé à l'international, soit plus du double (+133%) du chiffre enregistré à la même période en 2021. Ce chiffre atteint 63 % des niveaux de 2019, ce qui devrait permettre au secteur d'atteindre 65 % de ses niveaux pré-pandémiques en 2022. Ce résultat est dû à un fort niveau de demande et à la levée progressive des restrictions dans un grand nombre de pays. L'Europe soutient significativement ce rebond avec l'arrivée de 477 millions de personnes entre janvier et septembre 2022 (68% du total mondial), atteignant 81% du niveau pré-covid. Le tourisme y est tiré par une forte demande intra-régionale et des voyages en provenance des États-Unis. Certaines destinations ont enregistré des augmentations notables de leurs recettes, notamment la Serbie, la Roumanie, la Turquie, la Lettonie, le Portugal, le Pakistan, le Mexique, le Maroc et la France.

Valeurs associées

Tradegate +1.07%
LSE -100.00%
NYSE +0.33%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.