Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Médias : comment la TV réplique aux ogres américains
information fournie par Le Revenu30/07/2021 à 07:02

Nos conseils sur les valeurs médias qui tiennent tête aux géants américains. (© Shutterstock)

Nos conseils sur les valeurs médias qui tiennent tête aux géants américains. (© Shutterstock)

La fusion entre TF1 et M6 va rebattre les cartes du secteur en Europe. La création d'acteurs puissants permettra-t-elle de rivaliser avec les plateformes de streaming ? Découvrez nos conseils boursiers sur les actions TF1, M6, Vivendi, NRJ et Netflix.

Les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) et les plateformes de streaming (Netflix, Disney+, Warner) ont pris une place décisive dans l’industrie audiovisuelle.

Après avoir investi en masse dans les séries et les films, les géants d'Internet grignotent peu à peu le marché des droits sportifs télévisés. La diffusion du tennis à Roland Garros et bientôt des matches de la Ligue 1 de football par le champion mondial du commerce électronique (Amazon) n’a plus rien de saugrenu. Les ogres américains bâtissent des programmes qui ressemblent à s’y méprendre à ceux diffusés sur les chaînes de télévision traditionnelles.

Pour lutter contre ces colosses et conserver leur modèle économique, les acteurs européens sont en train de se réorganiser. Mis en vente par le géant allemand Bertelsmann, M6 va fusionner avec TF1 pour former un champion français qui pèsera 3,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Surtout, les synergies, estimées entre 250 et 350 millions d’euros par Oddo BHF, devraient permettre aux deux groupes de dégager suffisamment de liquidités pour financer les investissements dans le numérique et la production de contenus exclusifs.

Mais la position ultra-dominante (70% des recettes publicitaires) ainsi acquise risque de crisper les autorités de régulation. Pour surmonter cet obstacle, le duo Bertelsmann-Bouygues compte faire valoir à

Lire la suite sur LeRevenu.com

1 commentaire

  • 30 juillet08:04

    rendez la TV libre a cotisation volontaire, pas de taxe et l'attractivité de la TV, serait à zéro! sans cette taxe obligatoire servant a financer des fonctionnaires ou similaires, pas de TV qui en plus sert de maison de retraite aux acteurs sans talent ni rôle au cinéma payés par le contribuable , il n'existerait plus tout simplement, les news ~48 heures de retard vs une newsletter. reportages repetitifs toute la journée, qualité zero, intérêt zero. Une taxe c'est tout!


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.