Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

LVMH s'envole en Bourse après ses résultats et emporte le luxe avec lui
information fournie par Reuters 26/01/2024 à 16:58

(Actualisé avec précisions, contexte, cours actualisés)

LVMH LVMH.PA grimpait vendredi à la Bourse de Paris, et avec lui l'ensemble du compartiment du luxe, après avoir publié la veille des résultats meilleurs qu'attendu qui ont rassuré les investisseurs sur la résistance du secteur au ralentissement économique, notamment en Chine.

A

16

h

52

, l'action du géant français du luxe s'envolait de

13,64% à 778,8 euros, ajoutant 48 milliards d'euros à sa capitalisation boursière. Le titre s'achemine vers sa plus forte progression journalière depuis septembre 2001.

Dans la foulée, Hermès HRMS.PA avançait de

6,11

% et Kering PRTP.PA de

7,79

%. Le secteur du luxe en Europe .STXLUXP s'affiche en hausse de

6,9

%.

LVMH, qui détient des marques comme Louis Vuitton, Christian Dior ou encore Tiffany, a publié des ventes de près de 24 milliards d'euros au quatrième trimestre 2023, grâce à une demande pour ses produits haut de gamme qui demeure résistante.

La croissance organique a atteint 10%, au-delà du consensus d'analyste de 9% cité par HSBC.

"Les produits les plus haut de gamme sont ceux qui font l'objet de la plus forte demande dans le monde", a déclaré à des analystes le PDG de LVMH, Bernard Arnault.

Cette publication a d'autant plus rassuré que LVMH avait signalé en octobre, à l'occasion de ses résultats du troisième trimestre, un net ralentissement de ses ventes avec l'affaiblissement de la demande aux Etats-Unis et en Europe, et une reprise poussive en Chine.

L'appétit des clients chinois pour les marques de luxe européennes a été un sujet d'inquiétude pour les investisseurs ces derniers mois. La crise immobilière en Chine et le taux de chômage élevé chez les jeunes a éloigné la perspective d'un rebond rapide de la deuxième économie mondiale après la pandémie de COVID-19.

Si les touristes chinois n'arrivent plus massivement en Europe, LVMH séduit encore parmi les voyageurs les plus fortunés. "Nous ne sommes pas particulièrement inquiets", a assuré le directeur financier de LVMH, Jean-Jacques Guiony.

"La diversification des activités au sein du groupe, ainsi que la flexibilité et l'agilité opérationnelles, témoignent selon nous de la grande qualité de LVMH et devraient soutenir le titre" à court terme, ont souligné dans une note les analystes de JPMorgan.

(Rédigé par Corentin Chappron, avec Mimosa Spencer à Paris, Josephine Mason et Lucy Raitano à Londres, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

MIL +1.46%
Euronext Paris -0.17%
Euronext Paris -6.87%
Euronext Paris +0.08%
Euronext Paris -0.08%
Swiss EBS Stocks -0.08%
DJ STOXX -0.43%

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 26/01/2024 à 16:58:02.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.