1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Liban-Safadi renonce à devenir Premier ministre
Reuters16/11/2019 à 23:05

 (Actualisé avec communiqué de Safadi)
    BEYROUTH, 16 novembre (Reuters) - L'ancien ministre des
Finances Mohammad Safadi a renoncé samedi à devenir le prochain
Premier ministre libanais, jugeant trop difficile de former un
gouvernement "harmonieux" soutenu par toutes les forces
politiques. 
    Dans un communiqué, l'homme d'affaires a dit espérer que le
Premier ministre sortant Saad Hariri serait à nouveau désigné
pour occuper le poste de chef du gouvernement. 
    Saad Hariri a démissionné le 29 octobre, alors que le Liban
est en proie depuis des semaines à un mouvement de contestation
dans la rue visant une classe politique jugée corrompue et
adepte du népotisme, sur fond de difficultés économiques.
    Selon des sources politiques, un consensus sur la nomination
du sunnite Mohammad Safadi avait été trouvé jeudi soir entre
Saad Hariri et des responsables des mouvements chiites Amal et
Hezbollah. Le Premier ministre doit être sunnite dans le système
confessionnel de partage du pouvoir du Liban. 
    Mais aucune force politique n'avait publiquement apporté son
soutien à cet homme d'affaires et ancien député de Tripoli âgé
de 75 ans, ministre des Finances de 2011 à 2014, et aucune date
n'avait été fixée pour l'ouverture de consultations en vue de sa
désignation.  
    Cité par le journal Al Djoumhouria, le président du
Parlement Nabih Berri avait mis en doute dans la journée
l'accord de nomination de Safadi. 
    "Les choses deviennent plus compliquées. Il faut une
solution rapide pour sortir le Liban de la crise", avait déclaré
le chef du mouvement Amal.

 (Tom Perry et Eric Knecht
Jean-Stéphane Brosse pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer