Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les sorties de capitaux des marchés émergents s'accélèrent-IIF
information fournie par Reuters03/07/2018 à 16:52

    LONDRES, 3 juillet (Reuters) - Les sorties nettes
d'investissements de portefeuilles étrangers des marchés
émergents se sont accélérées en juin face à la persistance des
tensions commerciales, à l'augmentation des coûts de financement
et à la hausse du dollar, montrent les données publiées mardi
par l'Institute of International Finance (IIF).
    Ces sorties ont atteint huit milliards de dollars (6,9
milliards d'euros) le mois dernier après celles de 6,3 milliards
de dollars enregistrées en mai, précise l'organisation. 
    Elles se sont réparties de manière presque équilibrée entre
les marchés obligataires (4,2 milliards) et les actions (3,8
milliards). 
    "A la différence d'autres périodes de sorties des marchés
émergents, ce retournement récent a intégré des sorties de
Chine, probablement déclenchées par l'escalade dans le
différence commercial USA-Chine et la forte dépréciation du
renminbi", l'autre appellation du yuan, écrivent les analystes
de l'IIF.
    Ils précisent que le deuxième trimestre a été le plus
défavorable aux marchés émergents depuis fin 2016 en matière
d'investissements de portefeuilles.
    "Les tensions commerciales, conjuguées à la divergence des
perspectives économiques, ont aussi déclenché un retournement
marqué des allocations en faveur des actifs américains, aux
dépens des autres marchés développés comme des marchés
émergents", poursuit l'IIF.
    Le mois de juin a été marqué entre autres par un nouveau
relèvement de taux de la Réserve fédérale, la poursuite de la
hausse du dollar et la montée continue des tensions commerciales
entre Washington et Pékin.
    L'IIF précise que la région Afrique-Moyen Orient a subi des
sorties de quatre milliards de dollars, contre 2,7 milliards
pour l'Asie et 2,5 milliards pour l'Amérique latine. 
    "Ceci dit, au vu de la faiblesse prolongée des flux vers les
marchés émergents, il ne serait pas surprenant d'observer un
bref rally et un certain rééquilibrage technique en cas
d'amélioration sur le dossier du commerce et/ou de baisse du
dollar", estime l'IIF.

    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
IIF Portfolio Flows    https://reut.rs/2tRPznZ
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Karin Strohecker; Marc Angrand pour le service français, édité
par Bertrand Boucey)
 

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.