Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les sociétés de gestion s' alignent lentement sur les Accords de Paris
Newsmanagers21/01/2021 à 11:15

(NEWSManagers.com) - Une étude du think-tank InfluenceMap suggère que les portefeuilles globaux des 30 plus gros gestionnaires d' actifs ne sont toujours pas alignés sur les objectifs des Accords de Paris.

(Crédit UE-PE)

Si les sociétés de gestion réorientent actuellement portefeuilles et politiques de vote pour atteindre les objectifs des Accords de Paris, elles le font lentement. Ce diagnostic est posé par le think-tank britannique InfluenceMap qui publie ce 14 janvier son rapport annuel sur les plus gros gestionnaires d' actifs et leurs actions sur le changement climatique. " Les sociétés de gestion sont surpondérées dans les entreprises qui déploient des technologies carbonées et sous-pondérées dans celles déployant des technologies vertes dans quatre secteurs critiques pour le climat : l' automobile, la production de pétrole et de gaz, le charbon et l' électricité " , résume InfluenceMap.

A travers sa plateforme d' attribution de scores FinanceMap, l' organisation a évalué les progrès réalisés par les 30 plus grandes sociétés de gestion en termes d' encours sur l' alignement de leurs portefeuilles avec les objectifs des Accords de Paris. Elle a d' abord passé en revue les actions détenues dans 5.000 fonds gérés par les gestionnaires concernés en utilisant l' outil PACTA, qui analyse l' exposition aux risques de transition climatique des portefeuilles. Celui-ci se base sur le scénario de l' agence internationale de l' énergie qui, s' il est suivi, pourrait - à une probabilité de 50% - limiter le réchauffement global à 1,75°C, une cible que les portefeuilles doivent atteindre pour être considérés en ligne avec les cibles des accords de Paris.

Les scores attribués par InfluenceMap s' étendent de -100% (désalignement total) à +100% (dépassement des cibles), une déviation de 0% étant considérée comme l' alignement du portefeuille sur le scénario de l' Agence internationale de l'énergie (AIE) des Nations-unies. Ainsi, l' organisation britannique a trouvé des déviations allant de -8% à -27% chez les gestionnaires d' actifs étudiés, avec une déviation moyenne de -18%. Selon l' étude, les portefeuilles de JP Morgan AM, Natixis IM (plus précisément certaines boutiques), BNP Paribas AM, State Street Global Advisors sont globalement les plus proches d' être alignés sur le scénario de l' AIE quand le japonais Sumitomo Mitsui Trust AM en est le plus éloigné. InfluenceMap évoque des variations significatives en termes géographiques et en fonction des thèmes d' investissement des fonds.

Les européens restent en première ligne sur l' engagement

InfluenceMap a également étudié l' engagement des 30 plus gros gestionnaires d' actifs avec les compagnies cotées sur le changement climatique et les résolutions climatiques qu' ils ont soutenu l' an dernier. Le think-tank reconnaît un changement de discours des gestionnaires d' actifs sur l' année 2020. Celui-ci s' est notamment traduit par la mise en œuvre de l' initiative Climate Action 100+, la hausse du soutien des gestionnaires aux résolutions climatiques dans les assemblées générales ou encore la hausse de la transparence sur leurs intentions de vote et d' engagement.

InfluenceMap note que les gestionnaires européens demeurent les plus engagés sur les discussions climatiques avec les entreprises, en particulier BNP Paribas AM, Legal & General IM, UBS AM, qui récoltent un A+ en raison de la transparence totale de leurs processus d' engagement et des preuves tangibles qu' ils fournissent en matière de lobbying climatique et d' engagement sur la transition des modèles d' activités. AXA IM, Aviva Investors, Mirova et Amundi figurent aussi dans le haut du panier.

A l' inverse, les sociétés de gestion américaines, dont BlackRock, Vanguard, Fidelity et SSGA, sont à la traîne sur l' engagement climatique. Avec une nuance pour BlackRock qui est le gestionnaire s' étant le plus amélioré d' une année sur l' autre en passant de C+ à B. Fidelity, noté D, est considéré comme la société la moins engagée et la moins transparente sur son engagement climatique.

Soutien des résolutions climatiques en hausse

InfluenceMap observe une augmentation du soutien des gestionnaires d' actifs aux résolutions climatiques en 2020 (62% contre 56% en 2018 et 39% en 2019). Ce soutien s' est principalement matérialisé dans les résolutions portant sur la divulgation des émissions de gaz à effet de serre, les analyses de scénario et risques climatiques et l' actionnariat actif en matière d' énergies fossiles. Amundi ainsi qu' AXA IM, BNPP AM, LGIM, Aviva Investors et AllianzGI sont les sociétés ayant soutenu 80% ou plus des résolutions climatiques soumises à leur vote en 2020. Tandis que les géants américains - BlackRock, Vanguard, Capital Group et Fidelity - ont voté contre 75% ou plus des résolutions climatiques soumises à leur vote.

Le think-tank souligne enfin que seulement six des 30 plus gros gestionnaires d' actifs ont participé à la rédaction d' une résolution climat entre 2018 et 2020 (UBS AM, AXA IM, LGIM, BNPP AM, Aviva Investors et Newton IM qui appartient à BNYMellon). Amundi a ajouté son nom à la liste, lundi dernier, avec la résolution climat de ShareAction sur la stratégie climat d' HSBC.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer