Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BK O.COMMUNICATIONS H YC1

0.66EUR
-2.24% 
Ouverture théorique 0.00

CNE100000205 C4C

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.67

  • clôture veille

    0.67

  • + haut

    0.67

  • + bas

    0.66

  • volume

    0

  • valorisation

    53 017 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    22.06.18 / 11:10:31

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur BK O.COMMUNICATIONS H YC1

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter BK O.COMMUNICATIONS H YC1 à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BK O.COMMUNICATIONS H YC1 à mes listes

    Fermer

Les patrons des banques chinoises soumis au régime sec

Reuters05/04/2016 à 18:51
    par Shu Zhang et Matthew Miller 
    PEKIN, 5 avril (Reuters) - Etre l'un des patrons d'une 
banque publique chinoise, c'est-à-dire l'un des plus puissants 
établissements financiers du monde, n'avait rien de 
particulièrement gratifiant l'an passé puisque l'Etat a réduit 
de moitié leur rémunération dans le cadre d'une cure d'austérité 
généralisée. 
    Si on les compare aux salaires pratiqués dans les pays 
occidentaux, ceux des dirigeants bancaires chinois étaient déjà 
bien modestes mais à présent ils gagnent moins que bon nombre de 
banquiers frais émolus en Europe et aux Etats-Unis et l'écart 
avec leurs homologues occidentaux est toujours plus béant. 
    C'est ainsi que Jian Jianqing, président (du conseil 
d'administration ou chairman) de l'Industrial and Commercial 
Bank of China (ICBC)  1398.HK  601398.SS , première banque 
mondiale par l'actif, a perçu moins de 550.000 yuans (74.550 
euros) en 2015, soit 52% de moins que les 1,1 million de yuans 
de 2014, suivant le dernier rapport annuel de l'établissement. 
    Sa rémunération représentait 0,3% des 27 millions de dollars 
(23,7 millions d'euros) gagnés par Jamie Dimon, le directeur 
général de JPMorgan Chase  JPM.N  en 2015, ainsi qu'un très 
faible pourcentage des 14,3 millions de francs suisses (13,13 
millions d'euros) de Sergio Ermotti, le directeur général d'UBS 
 UBSG.S . 
    Les salaires des "chairmen" et divers présidents des cinq 
premières banques chinoises ont tous été réduits de moitié l'an 
passé, comme le montrent les différents rapports annuels. 
    Les quatre autres banques en question sont China 
Construction Bank  0930.HK  601939.SS , le deuxième 
établissement chinois, Agricultural Bank of China 
 1288.HK  601288.SS , Bank of China  3988.HK  601988.SS  et Bank 
of Communications  3328.HK  601328.SS . 
    Les grandes banques chinoises sont habituellement dirigées 
par des bureaucrates nommés par l'Etat et pour nombre d'eux le 
poste n'est qu'un marchepied pour une fructueuse carrière 
politique à venir. Cet objectif passe au préalable par des 
salaires très encadrés et à présent radicalement rétrécis. 
    Les quatre première banques chinoises figurent dans le 
palmarès des dix premières banques mondiales par l'actif. 
    Par le passé, les patrons des entreprises publiques 
chinoises ne manquaient pas d'opportunités de gonfler leurs 
émoluments par des moyens plus ou moins détournés mais la vaste 
campagne anti-corruption lancée par le président Xi Jinping a 
nettement réduit leurs possibilités en la matière. 
    Les coupes claires dans les salaires des grands patrons de 
la banque sont intervenues en outre en un moment où le 
ralentissement économique du pays a pesé sur les profits du 
secteur. Les grandes banques chinoises ont publié le mois 
dernier une croissance des bénéfices qui a été la plus faible en 
10 ans.     
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique 
Tison) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.