Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les particularités de l'investissement PME : atouts et faiblesses
Café de la Bourse24/05/2019 à 20:03

Les particularités de l'investissement PME : atouts et faiblesses

Les particularités de l'investissement PME : atouts et faiblesses

Investir en Bourse est bien trop souvent assimilé à un investissement sur les plus grandes sociétés cotées. Or, il existe un marché en dehors du CAC 40 ! Un marché que l'on aurait d'ailleurs tort de négliger. Les PME, qui emploient moins de 250 salariés et affichent un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros (ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros), appartiennent à la catégorie des small caps, ces sociétés dont la capitalisation boursière n'excède pas quelques centaines de millions de dollars. Elles présentent des caractéristiques très différentes des grandes capitalisations et constituent un outil de diversification intéressant pour l'investisseur particulier. Notre focus sur les atouts et faiblesse de l'investissement PME.

Les avantages de l'investissement PME

Investir dans une PME comporte de très nombreux atouts pour l'investisseur particulier. Découvrez pourquoi vous avez tout intérêt à vous lancer.

Une souplesse accrue

Face à un environnement économique mouvant, les PME font le plus souvent preuve d'une adaptabilité notable. Ce sont les entreprises les plus à même de réagir rapidement en cas de bouleversement sur leur marché : qu'il s'agisse d'une modification de la réglementation de leur secteur, d'une hausse ou d'une baisse soudaine des matières premières sur lesquelles s'appuient leur production ou encore en cas de fluctuation de devises impactant leurs rapports avec leurs fournisseurs ou leurs clients. Les PME, réactives et flexibles, peuvent modifier leurs modes de production et renouveler leur business model plus facilement que des grandes sociétés répartis aux quatre coins du globe dans de très nombreux lieux de production par exemple.

Des sociétés moins suivies

Les PME ne sont que très peu l'objet des commentaires des analystes financiers et des spéculations de la presse économique, à part certains secteurs comme les Biotechs. Elles sont donc relativement préservées de l'afflux d'investisseurs que peut provoquer un bon papier et d'une vente massive suite aux réserves exprimées par un analyste.

Des actifs de diversification de portefeuille

Les PME permettent de se positionner sur une multitude de secteurs d'activité, y compris parfois des secteurs de niche. Elles offrent donc à l'investisseur la possibilité de diversifier son portefeuille en matière de secteur d'activité mais aussi bien sûr en termes de capitalisation boursière.

Des potentiels de gains intéressants

Les PME, de par leur nature, peuvent offrir des gains très importants. En effet, en investissant dans une PME aujourd'hui, vous pourriez bien investir dans une Large Cap de demain. Et même si ce n'est pas le cas, parier sur le développement rapide de PME peut rapporter gros. Attention, tout de même, les écarts de performance des PME sont parfois colossaux, bien plus importants en tous cas que ce que l'on peut rencontrer au niveau des grosses capitalisations.

Un investissement défiscalisant

Enfin, rappelons que l'investissement PME peut permettre de bénéficier d'avantages fiscaux. Le dispositif Tepa PME permet en effet de réduire son impôt sur le revenu de 18 % du montant investi à certaines conditions. D'abord, la PME doit employer moins de 250 salariés, réaliser un chiffre d'affaires inférieur à 50 millions d'euros et avoir un bilan inférieur à 43 millions d'euros. Elle doit exercer son activité depuis moins de 7 ans (sauf exceptions) et ne pas être qualifiée d'entreprise en difficulté. Le dirigeant de la PME devra vous fournir une attestation d'éligibilité. En outre, pour pouvoir bénéficier de la réduction d'impôts, les titres doivent être conservés au moins 5 ans et leur acquisition doit venir d'une souscription ou d'une augmentation de capital. Cette réduction d'impôt est plafonnée à 9 000 € pour une personne seule et de 18 000 € pour un couple, ce qui correspond à un investissement de 50 000 € pour une personne seule et 100 000 € pour un couple. À noter : cette réduction devrait être portée de 18 % à 25 % pour les versements effectués en 2019, si Bruxelles donne son aval.

Soulignons aussi que l'investissement dans les PME peut également vous faire bénéficier d'avantages fiscaux si les sociétés dans lesquelles vous souhaitez investir sont logeables dans un PEA-PME. Cette enveloppe qui accueille des titres émis par des sociétés européennes cotées dont la capitalisation boursière est inférieure à 1 milliard d'euros et dont le capital n'est pas détenu à plus de 25 % par une personne morale est en effet soumis aux mêmes règles fiscales que le PEA classique, à savoir une exonération totale d'impôt sur les plus-values à partir de 5 ans de détention.

Les inconvénients de l'investissement PME

Malgré des atouts notables, l'investissement PME comporte certaines limites dont il vaut mieux avoir conscience avant d'investir. Les anticiper permet de réduire les risques et éviter de grandes déceptions.

Une certaine opacité

Les petites et moyennes entreprises font parfois preuve d'une grande opacité. Elles ne sont pas toujours rodées à l'exercice du communiqué de presse, ne sont que très peu voire pas du tout médiatisées, leurs publications se limitent bien souvent aux rapports annuels. Il faut dire qu'elles ne possèdent que peu souvent d'un pôle communication et que c'est le dirigeant qui fréquemment se charge de la communication, sans y être formé, sans en avoir le goût parfois.

Or, l'actionnaire doit avoir un accès à l'information, ne serait-ce que pour connaître la santé financière de l'entreprise. Il faut impérativement que vous ayez facilement accès au bilan, aux comptes de résultats, et aux explications des résultats par le dirigeant. Si vous ne pouvez aisément mettre la main sur ces informations, mieux vaut ne pas investir. Le mieux étant d'investir dans une société la plus transparente et la plus communicante possible. Elle organisera par exemple pour ses actionnaires des journées portes ouvertes, leur adressera des lettres expliquant les grandes orientations de la société, etc.

Une liquidité relativement faible

Autre inconvénient à bien avoir en tête : les PME sont des investissements peu liquides comparés aux grandes capitalisations. L'investisseur peut en effet être confronté à une impossibilité totale ou partielle d'acheter ou vendre ses actions. Il devra alors, soit patienter, soit modifier son cours d'achat ou de vente.

Un risque de faillite bien présent

Enfin, les petites et moyenne entreprises sont plus exposées que les grosses sociétés au risque de ralentissement de l'activité ou bien même au risque de faillite. En cas de difficultés structurelles, le risque qu'elles déposent leur bilan et soient soumises à une liquidation est plus important que pour des grandes entreprises.

Louis Yang (Café de la Bourse)

Cette analyse a été élaborée par Café de la Bourse et diffusée par BOURSORAMA le 24/05/2019 à 20:03:20.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer