1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les investisseurs se désengagent encore des fonds actions
Newsmanagers07/05/2019 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Les flux hebdomadaires continuent de refléter la conviction de plus en plus forte que les banques centrales " n'augmenteront jamais à nouveau leurs taux" . C'est la conclusion de l'étude hebdomadaire sur les flux mondiaux dans les fonds réalisée par Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données du spécialiste de l'évolution des données EPFR Global. En effet, les fonds investis en obligations ont accueilli pas moins de 9,9 milliards de dollars de flux nets positifs durant la semaine se terminant au 24 avril 2019, écourtée par le week-end de Pâques. Les fonds en actions ont enregistré de leur côté 4,4 milliards de flux sortants tandis que les fonds investis sur l'or ont enregistré une décollecte limitée à 600 millions de dollars.

Depuis le début de l'année, les fonds crédit (incluant les obligations notées investment grade, le high yield et les fonds obligataires émergents) affichent 109 milliards de dollars de collecte positive contre une décollecte nette de 95 milliards pour les fonds en actions. Cette décollecte a lieu alors même que Bank of America Merrill Lynch estime à 270 milliards de dollars les rachats d'actions opérés par les entreprises depuis le début de l'année.

Plus précisément, pendant la semaine, les plus grands flux se sont orientés vers les fonds obligataires gouvernementaux à 3 mois (1,9 milliard de dollars) tandis que les fonds de dette émergente et les fonds high yield ont décollecté pour la première fois depuis le 2 janvier. Dans les fonds actions, on notera une forte décollecte des actions américaines (-6,4 milliards de dollars sur la semaine) alors que les fonds en actions japonaises ont enregistré 5,4 milliards de flux entrant soit leur plus forte collecte hebdomadaire depuis mars 2018. Les fonds en actions européennes sont toujours autant délaissés (-1,9 milliard de dollars). Il s'agit de leur 56ème semaine de décollecte sur les 58 dernières.

La banque américaine conseille de ne pas vendre en mai. " Nous restons acheteurs des actifs risqués et nous nous attendons à ce que la cupidité amène les stratégies de crédit et de court terme à se transformer en actions" .

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer