Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les investisseurs privilégient les fonds monétaires au tournant de l'année
information fournie par Newsmanagers07/01/2019 à 12:15

(NEWSManagers.com) - Les fonds actions et obligations, qui avaient démarré l' année 2018 sur les chapeaux de roues, avec des entrées nettes de près de 180 milliards de dollars au cours du seul mois de janvier, ont très mal terminé l' année. Le cocktail du resserrement de la politique américaine, du ralentissement économique et de la baisse des prix du pétrole, a été corsé ces derniers jours par la fermeture partielle des administrations publiques aux Etats-Unis, le fameux " shutdown" . Les fonds actions, obligations diversifiés et alternatifs ont ainsi affiché des sorties nettes totales de 21,5 milliards de dollars durant la semaine au 26 décembre, selon les données communiquées par le spécialiste de l' évolution des flux dans le monde EPFR Global. Dans un marché plus volatil que jamais, l' aversion au risque a encore une fois guidé l' attitude des investisseurs qui ont parqué leurs capitaux dans les fonds monétaires pour un montant de 22,6 milliards de dollars.

A l' instar des semaines précédentes et même de l' ensemble du quatrième trimestre, les investisseurs ont continué de réduire leur exposition aux actions. Les fonds d' actions américaines sont ainsi en train d' enregistrer leur plus longue période de rachats depuis le milieu du troisième trimestre 2017 et les fonds d' actions européennes ont affiché une seizième semaine consécutive de sorties nettes. On observe toutefois des flux nets positifs dans les fonds d' actions italiennes en raison de l' accord du gouvernement italien avec Bruxelles sur son projet de budget 2019. Il reste que les gérants de fonds d' actions européennes, toujours préoccupés par les aléas du Brexit et la situation française, sont de plus en plus défensifs et se détournent des secteurs de croissance comme l' énergie, les technologies de l' information ou la consommation discrétionnaire pour privilégier la santé et les biens de consommation courants.

Soutenus par la politique accommodante de la Banque du Japon, les fonds spécialisés sur les actions japonaises ont attiré des capitaux pour la troisième semaine consécutive. Les fonds d' actions émergentes ont également terminé dans le vert mais essentiellement en raison de l' attrait exercé par les actions chinoises et coréennes. Sur les onze dernières semaines, les fonds d' actions dédiés aux actions coréennes et chinoises ont ainsi capté 19 milliards de dollars des 21,4 milliards de dollars investis dans les fonds d' actions émergentes.

Côté obligataire, les fonds européens ont enregistré des entrées nettes pour la première fois depuis début août et les fonds d' obligations municipales ont également renoué avec la collecte. Mais hormis ces deux groupes, toutes les autres grandes catégories de fonds obligataires sont restées dans le rouge vif, à l' instar des fonds de prêts, qui ont subi des dégagements de plus de 3 milliards de dollars pour la deuxième semaine consécutive ou encore des fonds d' obligations émergentes qui marquent des sorties nettes de plus de 1 milliard de dollars. Depuis le début du quatrième trimestre, les fonds obligataires, toutes catégories confondues, affichent des sorties nettes de plus de 137 milliards de dollars.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.