Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Les investisseurs parient sur les émergents
information fournie par Newsmanagers15/10/2018 à 18:45

(NEWSManagers.com) -

C'est à peu près l'une des seules certitudes de la semaine écoulée. Les investisseurs sont manifestement convaincus qu'il existe actuellement un bon point d'entrée sur les marchés émergents. Durant la semaine au 3 octobre, les fonds de dette émergente, qui avaient attiré 1,5 milliard de dollars la semaine précédente, ont encore engrangé 0,9 milliard de dollars, selon l'étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch. Les fonds d'actions émergentes ne sont pas en reste puisqu'ils ont réalisé une collecte nette de 0,9 milliard de dollars, la plus importante des cinq derniers mois, selon l'étude qui reprend des données communiquées par le spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global.

Toutes zones géographiques confondues, les fonds d'actions ont affiché des flux nets positifs de 3,6 milliards de dollars, modestes au regard de la classe d'actifs mais qui font suite à des sorties nettes, également peu spectaculaires, de 3,3 milliards de dollars. Les analystes de BofA Merrill Lynch suggèrent que les investisseurs ont bien conscience de l'approche de la fin de cycle avec des réactions peu enthousiastes aux annonces de bénéfices plus forts que prévu. Sur 43 résultats publiés, les 31 qui ont battu le consensus ont déclenché des baisses de cours moyennes de 2,1%.

Dans ce contexte où l'on craint aussi une surchauffe du marché du travail avec les pressions à la hausse sur les salaires, les fonds d'actions américaines ont attiré seulement 1,2 milliard de dollars. Peu de mouvements significatifs par ailleurs. Les fonds d'actions japonaises ont subi des dégagements marginaux de 0,2 milliard de dollars et les fonds d'actions européennes continuent sur la lancée des semaines précédentes avec des sorties nettes de 0,6 milliard de dollars.

Côté obligataire, la semaine se solde par des flux nets négatifs de seulement 1 milliard de dollars. Les fonds d'obligations notées en catégorie d'investissement (IG) ont subi des sorties nettes de 2 milliards de dollars alors que les fonds de high yield enregistrent des entrées nettes de 2,6 milliards de dollars, les plus importantes depuis avril 2017.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.