Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Les banques : Jamais un investissement, seulement un commerce
information fournie par Reuters 02/02/2024 à 15:18

((Traduction automatisée par Reuters, veuillez consulter la clause de non-responsabilité https://bit.ly/rtrsauto))

*

Les contrats à terme sur les indices boursiers américains sont mitigés: Nasdaq 100 en hausse de ~0,4%

*

Jan Non-Farm payroll 353k vs 180k est

*

Indice Euro STOXX 600 en hausse de ~0,3

*

Hausse du dollar; baisse de l'or, du brut et du bitcoin

*

Le rendement du Trésor américain à 10 ans bondit à ~4,00 %

2 février - Bienvenue sur le site de la couverture en temps réel des marchés par les journalistes de Reuters. Vous pouvez nous faire part de vos réflexions à l'adresse suivante

LES BANQUES: JAMAIS UN INVESTISSEMENT, SEULEMENT UN COMMERCE

Selon un adage qui circule à Wall Street, "les banques ne sont jamais un investissement, elles ne sont qu'un commerce"

Si l'on examine le graphique de la force relative à long terme de l'indice KBW Regional Banking .KRX par rapport à l'indice S&P 500 .SPX , cet adage semble tenir la route.

Le KRX a perdu plus de 7 % cette semaine, ce qui le place sur la voie de sa plus forte baisse hebdomadaire depuis le début du mois de mai, qui se situait près de la fin de la panique du printemps 2023 dans la Silicon Valley Bank. En effet, la New York Community Bank NYCB.N a alimenté les inquiétudes sur cette semaine, ce qui a une fois de plus entamé le sentiment à l'égard des banques régionales.

Pendant ce temps, l'indice de référence S&P 500 est en hausse de 0,3 % depuis le début de la semaine.

En ce qui concerne la performance relative des banques régionales par rapport au SPX, il est préférable de regarder ailleurs sur le marché, étant donné que le ratio KRX/SPX a atteint un sommet à la fin de 2004 et qu'il a depuis perdu environ 75 % de sa valeur:

Il convient de noter qu'après avoir atteint de nouveaux plus bas historiques en 2020, le ratio s'est redressé pour stagner au début de l'année 2021 et à nouveau à la fin de l'année 2022, alors qu'il s'approchait de son plus bas niveau d'après la crise financière de 2011.

Malgré la formation d'un double creux au printemps de l'année dernière, le ratio a eu du mal à reprendre pied. Aujourd'hui, avec un regain de faiblesse, les points bas du ratio pourraient être à nouveau menacés.

Les partisans de la hausse des banques voudront que le double creux du ratio se maintienne et que les banques régionales redeviennent au moins une transaction favorable sur la base de la force relative.

De nouveaux planchers, cependant, ne feront qu'accroître les inquiétudes.

Cela dit, une ligne de tendance logarithmique à long terme depuis mars 2000 offre un soutien non loin des creux de 2020-2023. Ainsi, même dans l'éventualité de nouveaux creux historiques, ceux-ci pourraient s'avérer modestes.

(Terence Gabriel)

*****

POUR LES AUTRES POSTS DE VENDREDI SUR LES MARCHÉS EN DIRECT:

LES CONTRATS À TERME SUR LES ACTIONS AMÉRICAINES SONT SOUS PRESSION ALORS QUE LES CHIFFRES DE L'EMPLOI AUGMENTENT - CLIQUEZ ICI

LE STOXX DEVRAIT CHUTER D'ENVIRON 20 % D'ICI LE MILIEU DE L'ANNÉE - BOFA - CLIQUEZ ICI

"LE RAPPORT SUR LA MASSE SALARIALE DEVRAIT CLÔTURER UNE SEMAINE BIEN REMPLIE - CLIQUEZ ICI

1997 REDUX POUR LES BANQUES BRITANNIQUES? - CLIQUEZ ICI

LE STOXX PROGRESSE GRÂCE À L'AUTOMOBILE ET À L'IMMOBILIER - CLIQUEZ ICI

L'EUROPE EST PRÊTE À REBONDIR APRÈS LES EXCELLENTS RÉSULTATS DES ENTREPRISES TECHNOLOGIQUES AMÉRICAINES - CLIQUEZ ICI

LES MARCHÉS PROFITENT DE LA SURPERFORMANCE DES ENTREPRISES TECHNOLOGIQUES - CLIQUEZ ICI

Valeurs associées

Index Ex -0.07%
Index Ex +0.34%
CBOE +0.12%
Euronext Paris -0.26%
Euronext Paris 0.00%
DJ STOXX -0.18%
DJ STOXX -0.13%
Rates -0.15%
DAX
XETRA -0.17%
FTSE Indices -0.03%
NEXC +2.55%
Or
Six - Forex 1 0.00%
Sibe +0.27%
NYSE +0.95%
FTSE Indices -0.22%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Cette analyse a été élaborée par Reuters et diffusée par BOURSORAMA le 02/02/2024 à 15:18:49.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.