Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Les avocats de Ghosn rejettent une enquête biaisée de Nissan
information fournie par Reuters07/01/2020 à 23:44

 (Ajoute citations)
    PARIS, 7 janvier (Reuters) - A la veille d'une conférence de
presse attendue de Carlos Ghosn, les avocats de l'ancien
président de Nissan ont rejeté mardi la conduite et les
conclusions de l'enquête interne menée par le groupe japonais
contre leur client.
    Nissan a déclaré mardi dans un communiqué que son enquête
interne "solide et approfondie" avait permis de découvrir un
nombre important de fautes graves commises par Carlos Ghosn à la
tête du constructeur automobile. 
    L'affirmation de Nissan selon laquelle cette enquête a été
minutieuse est une "grossière déformation de la vérité",
répondent les avocats dans un communiqué. 
    Selon eux, cette enquête biaisée visait d'abord à empêcher
Carlos Ghosn d'intégrer davantage Renault et Nissan, qui
menaçait l'indépendance de Nissan. 
    "Les faits démontrent que cette enquête n'a jamais eu pour
but de découvrir la vérité; elle a été lancée et conduite dans
le but prémédité d'abattre Carlos Ghosn pour l'empêcher de
pousser plus loin l'intégration de Nissan et Renault, qui
menaçait l'indépendance de Nissan, l'une des sociétés
emblématiques du Japon", estiment les avocats. 
    Ils ajoutent que Nissan n'a jamais songé à interroger une
seule fois Carlos Ghosn lors de son enquête, dont elle n'a
jamais communiqué les conclusions. 
    Dans son communiqué, Nissan déclare qu'il continuera à
prendre les mesures légales appropriées pour que Carlos Ghosn
soit redevable du tort qu'il a causé à Nissan. 
    Carlos Ghosn, qui a fui au Liban la semaine dernière, a
prévu de s'exprimer mercredi devant la presse et il devrait
saisir cette opportunité pour préciser les griefs qu'il a déjà
exprimés à l'encontre de Nissan depuis son arrestation en
novembre 2018.
    "Il va s'expliquer, faire éclater la vérité. Pas une seconde
je n'ai douté de mon mari, victime d'un complot industriel et de
la guerre entre Renault et Nissan", déclare son épouse Carole
Ghosn, interrogée par Le Parisien.  

 (Jean-Stéphane Brosse)
 

Valeurs associées

Tradegate +1.12%
Euronext Paris +2.61%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • yzotop
    07 janvier23:48

    Le groupe est au plus mal depuis le départ de Carlos Goshn. Les ventes de Renault ont reculées 6,7% au premier semestre 2019, son action en bourse a perdue 22%, et du côté de Nissan c'est pire, les bénéfices nets sont en chute libre -57% sur l'exercice 2018/2019 et le constructeur prévoit de supprimer 12500 emplois !


Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.