1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Léger repli du marché automobile européen en avril
Reuters17/05/2019 à 09:25

LÉGER REPLI DU MARCHÉ AUTOMOBILE EUROPÉEN EN AVRIL

PARIS (Reuters) - Le marché automobile européen a poursuivi son repli en avril, toutefois nettement moins marqué qu'en mars, avec une baisse de 0,5% des immatriculations, montrent les données publiées vendredi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Il s'est immatriculé le mois dernier 1.344.863 véhicules neufs dans les pays de l'Union européenne et de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse).

Il s'agit du huitième mois consécutif de baisse. En mars, les immatriculations avaient reculé de 3,6%.

Parmi les grands marchés du continent, le Royaume-Uni a été le plus touché avec une contraction de 4,1%, suivi de l'Allemagne avec un repli de 1,1%. Les ventes en France ont elles rebondi de 0,4%. En Espagne et en Italie, elles ont crû respectivement de 2,6% et de 1,5%.

Sur l'ensemble des quatre premiers mois de l'année, les immatriculations de voitures neuves ont décliné de 2,5% en Europe par rapport à la même période de 2018.

Au niveau des constructeurs, sur le seul mois d'avril, le groupe Renault s'est distingué avec une hausse de 1,4% de ses immatriculations, liée au bond de 14,7% enregistré par Dacia alors que la marque Renault elle-même a reculé de 5,4%.

PSA a fait presque aussi bien que le groupe au losange avec une croissance de 1,3%.

Volkswagen a en revanche accusé un repli de 3,4%, à contre-courant des constructeurs allemands BMW (+7,1%) et Daimler (+4,7%) et du japonais Toyota (+1,8%).

Nissan (-17,1%), Ford (-5,1%) et Fiat Chrysler Automobiles (-3,0%) ont également souffert.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer