Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le Vietnam approuve le vaccin AstraZeneca, le congrès du PC écourté
information fournie par Reuters30/01/2021 à 10:27

par James Pearson

HANOI, 30 janvier (Reuters) - Le Vietnam a approuvé son premier vaccin contre le COVID-19 et a écourté une réunion clé du Parti communiste au pouvoir, ont rapporté samedi les médias d'État, alors que le pays lutte contre la plus forte montée du coronavirus depuis le début de la pandémie.

Le Vietnam, un pays de quelque 98 millions d'habitants qui a jusqu'à présent réussi à lutter contre le virus, a enregistré 180 nouveaux cas depuis que deux cas transmis localement dans la province nord de Hai Duong ont été signalés jeudi.

Il s'agit d'une propagation rapide pour le pays étant donné qu'il n'a enregistré que 1.739 cas depuis la détection de la maladie il y a un an, dont 873 infections transmises localement, grâce à des tests de masse et à un programme de quarantaine centralisé.

"Nous avons de l'expérience dans la gestion des flambées récentes", a déclaré samedi le vice-ministre de la Santé Nguyen Truong Son dans un communiqué du gouvernement, ajoutant que les autorités tenteraient de contenir l'épidémie d'ici au 6 février, avant les vacances du Nouvel An lunaire.

Le gouvernement a également indiqué que des équipements conçus pour gérer jusqu'à 10.000 cas seraient déployés avant les vacances. Le chef du groupe de travail sur les coronavirus du pays avait précédemment préconisé un plan conçu pour un scénario de 30.000 cas.

Les autorités se sont empressées de tester des milliers de personnes alors que l'épidémie s'était propagée à Hanoi, où le parti au pouvoir tient son congrès quinquennal pour choisir une nouvelle direction, dont les médias d'État ont rapporté que le congrès se terminerait lundi, un jour plus tôt que prévu.

Le ministère de la Santé a en outre approuvé un vaccin d'AstraZeneca PLC AZN.L en vue d'une campagne nationale d'injections, quelques heures après que le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a déclaré que le pays devait avoir un vaccin au premier trimestre.

Le gouvernement avait précédemment déclaré qu'il était en pourparlers pour acheter 30 millions de doses de vaccin.

(Version française Benjamin Mallet)

Valeurs associées

LSE +0.31%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.