1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le QE de la BCE soutient le marché actions
Le Revenu20/03/2015 à 13:34

Le nouveau siège de la BCE, à Francfort. (© BCE)

Dans leur étude, Ramin Nakisa et Stephane Deo, analystes chez UBS, quantifient le programme de quantitative easing (QE) de la BCE : en Europe il a été équivalent à 6,6% du volume du marché actions européen, le QE de la Fed à 3,6% du marché action américain et l'assouplissement mis en œuvre au Japon correspond à 14,7% du volume du marché actions nippon. Face à ce constat, les deux analystes pointent le rôle croissant qu'aura prochainement, selon eux, le marché actions.

L'étude compare également le volume de la dette rachetée dans le cadre du QE avec le volume de dette émise. Résultat : le Japon se montre le plus agressif dans le domaine, sa banque centrale devant racheter en obligations d'État 2,8 fois le volume d'obligations qui seront émises entre avril 2015 et mars 2016. La BCE arrive deuxième avec 1,4 fois le volume de dette émise, et la Fed se classe dernière avec 0,4 fois le volume de dette créée.

Bloc "A lire aussi"

Les auteurs de l'étude chiffrent également l'ampleur du QE. La BCE rachète aujourd'hui 60 milliards d'euros de dette publique par mois. Cela équivaut à 720 milliards d'euros par an, soit 7,2% du PIB de la zone euro. Le volume de la dette se verra donc ramené à 417 milliards d'euros suite au QE.

Pendant ce temps, l'émission nette d'obligations publiques en zone euro

Lire la suite sur le revenu.com

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pascalcs
    20 mars12:54

    « Face à ce constat, les deux analystes pointent le rôle croissant qu’aura prochainement, selon eux, le marché actions. »…dont l’évolution est complètement faussée par l’action des banques centrales et dont la valeur et totalement décorrélée des réalités économiques. Ca plus les programmes de rachats massifs des sociétés de leur propres actions. Marché d’action, plus que jamais marché de dupes. Programme rinçage en route.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer