1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le nombre de Français détenant un actif financier en baisse depuis 2015, selon l'Insee
Newsmanagers14/12/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Malgré la hausse de détention d' assurances vie, le nombre de Français possédant un actif financier, autre qu' un compte-chèques (88,3% des ménages en 2018), a diminué de 1,8 point en trois ans, entraîné par le recul du Livret A ainsi que par la baisse depuis 2010 de la détention des valeurs mobilières, selon la dernière étude de l' Insee sur le patrimoine.

Les Français se sont détournés logiquement du Livret A, détenu par 72,8 % des ménages en 2018 (en baisse de plus de deux points depuis 2015), en raison de la faiblesse des taux d' intérêt passés de 2,25 % en août 2011-février 2013 à 0,75 % depuis août 2015. Les taux réels des livrets défiscalisés sont devenus négatifs depuis 2017 avec le retour de l' inflation.

Le repli concerne également la détention de valeurs mobilières en baisse de 0,9 point en trois ans. Le mouvement est ancien, entretenu " probablement " selon l' Insee par " la crise financière et économique ayant conduit les ménages à délaisser les valeurs risquées à partir de 2008 " . En 2004, 24,2 % des ménages détenaient encore des valeurs mobilières, cette part est passée à 15,6 % début 2018. La détention de comptes-titres ordinaires continue de diminuer : moins de 9 % des ménages en possèdent en 2018 contre plus de 11 % en 2010. Malgré les avantages fiscaux qu' il offre, le plan d' épargne en actions (PEA) n' attire pas plus de ménages que les comptes- titres ordinaires.

Les Français détenant un patrimoine immobilier (61,7 % des ménages) sont un peu moins nombreux en 2018 avec une baisse de 0,9 point.

Les Français favorisent toujours la détention d' assurance vie dans leur patrimoine financier. Après les livrets d' épargne, l' assurance vie reste le placement financier préféré des ménages pour 39% d' entre eux avec une hausse de 2,5 points depuis 2015.

La progression est continue depuis 2004 avec une accélération entre 2010 et 2018. Depuis 2015, cette hausse s' explique par l' intérêt pour les contrats multi-supports avec des investissements sur des supports à risque qui a concerné 11,4 % en 2018 des ménages contre 9,3 % en 2015. 63,5 % des assurances-vie restent des contrats mono-support, ne permettant l' investissement que sur des fonds euros garantis.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M940878
    14 décembre10:43

    à force de niveler vers le bas et taxer ! les classes moyennes rackettées un max sont appelées à disparaître , et bientôt il n'y aura plus personne pour payer la gabegie de l'état et l'assistanat à outrance

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

59.34 -2.61%
15.348 -0.57%
6.69 -0.12%
27.51 -2.62%
FDJ
22.7 +0.93%

Les Risques en Bourse

Fermer