Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le monde doit se préparer à la prochaine pandémie, prévient une créatrice du vaccin AstraZeneca
information fournie par Reuters06/12/2021 à 10:33

LONDRES, 6 décembre (Reuters) - Les futures pandémies auxquelles le monde sera sûrement confronté pourraient être encore plus meurtrières que celle du COVID-19 et il convient d'ores et déjà de se préparer à y faire face, a déclaré lundi une des créatrices du vaccin Oxford-AstraZeneca.

"La vérité, c'est que la prochaine (pandémie) pourrait être pire" que l'actuelle, qui a déjà fait au moins 5,26 millions de morts, selon les chiffres de l'université Johns Hopkins, a mis en garde Sarah Gilbert pendant une conférence télévisée diffusée par la BBC.

"Ce n'est pas la dernière fois qu'un virus menace nos vies et nos moyens d'existence", a-t-elle estimé.

Professeure de vaccinologie à l'université d'Oxford, Sarah Gilbert a plaidé pour que le monde se prépare dès à présent à mieux faire face à la prochaine pandémie.

"Il ne faut pas qu'on perde le bénéfice des progrès que nous avons réalisés et de la connaissance que nous avons acquise", a-t-elle insisté.

Des experts invités par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à se pencher sur la gestion de la pandémie de COVID-19 ont récemment appelé à la mise en place d'un financement permanent des politiques destinées à anticiper l'arrivée du prochain virus, en proposant d'y consacrer au moins 10 milliards de dollars par an.

(Guy Faulconbridge et Stéphanie Nebehay, version française Tangi Salaün, édité par Matthieu Protard)

Valeurs associées

LSE +1.13%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.