1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le meurtrier présumé d'un diplomate turc arrêté au Kurdistan
Reuters20/07/2019 à 17:49

 (Ajoute déclaration du HDP §5-6)
    ERBIL/SOULEIMANIEH, Irak, 20 juillet (Reuters) - Les forces
de sécurité du Kurdistan irakien ont annoncé samedi
l'arrestation du meurtrier présumé d'un diplomate turc mercredi
à Erbil, capitale de la région autonome.
    "La Région du Kurdistan annonce l'arrestation de l'homme qui
a planifié l'assassinat d'un diplomate turc dans un restaurant
d'Erbil, moins d'une semaine après l'attaque", a dit l'Asayish,
la police locale, dans un communiqué.  
    Le suspect serait le frère d'une députée kurde au Parlement
turc, a encore déclaré l'Asayish. 
    Dans un communiqué distinct, le département de
l'anti-terrorisme a identifié l'homme sous le nom de Mazloum
Dag. 
    Le parti prokurde turc HDP (Parti démocratique du peuple) a
confirmé dans un communiqué que l'homme arrêté était le frère
d'une de ses élues, Dersim Dag. 
    "Se servir d'une attaque comme prétexte pour faire d'une de
nos élues une cible via le nom de son frère est une provocation
inacceptable", a dit le HDP dans un communiqué.  
    Le diplomate, vice-consul de Turquie à Erbil, a été abattu
mercredi avec une autre personne alors qu'il déjeunait dans un
restaurant. Le tireur a pris la fuite à bord d'un véhicule
conduit par un complice.  
    Les forces turques mènent régulièrement des opérations
aériennes contre les bases du Parti des travailleurs du
Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, avec le feu vert tacite
du PDK (Parti démocratique du Kurdistan), qui contrôle la région
autonome.

 (Azad Lashkari à Erbil, Ali Sultan à Souleimanieh,
Jean-Stéphane Brosse pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer