Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le krach boursier chinois éclipsé par la crise grecque

Boursorama01/07/2015 à 10:09

La Bourse chinoise baisse fortement depuis deux semaines.

Alors que l’Europe a les yeux tournés vers la Grèce, l’Asie se préoccupe quant à elle des évolutions erratiques de la Bourse chinoise. Après plus d’un an de records à la hausse, le marché chinois a perdu plus de 20% en quelques séances.

Assiste-t-on à l’éclatement d’une bulle boursière en Chine ? Il y a deux semaines, la capitalisation des actions chinoises dépassait les 10.000 milliards de dollars, et les interrogations revenaient ainsi de plus belle sur la formation d’une bulle (relire l’article : « Nouvelle bulle sur la Bourse chinoise ? »).

20% de baisse en deux semaines et forte volatilité

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que les craintes liées à une éventuelle survalorisation des actifs se concrétisent. Depuis son sommet à 5166 points le 12 juin dernier, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a perdu plus de 20% de sa valeur en l’espace de deux semaines (du 15 juin au 1er juillet), passant même sous les 4000 points au cours de la journée du 30 juin. Extrêmement volatil, l’indice de Shanghai clôturait mardi à 4277 points (+5,53%), avant une rechute à 4053 points mercredi (-5,23%).

La volatilité rend le marché chinois particulièrement erratique. Les séances de mini-krach intraday sont suivies par des séances de rebonds parfois tout aussi forts. « Les Bourses de Shanghaï et Shenzhen ont vécu vendredi une folle journée, la pire depuis 2008 », notait ainsi Le Figaro en fin de semaine dernière, alors que le Shanghai Composite terminait la séance en baisse de 7,4%.

Pour essayer d’enrailler la panique, la banque centrale chinoise a décidé de baisser ses taux court-terme à un an samedi dernier, de 25 points de base (0,25%) sur les prêts (désormais à 4,85%) et les dépôts (désormais à 2%). Il s’agissait de la quatrième baisse en huit mois.

Spéculation des particuliers

La situation est loin d’être anodine. En Chine, l’engouement des particuliers pour les investissements en Bourse a été très fort au cours des douze derniers mois, alors même que la croissance du pays se tasse depuis plusieurs mois. « Les indicateurs restent moroses et la conjoncture continue de s’assombrir, sur fond de demande intérieure terne, de net repli des échanges extérieurs et de contraction continue du secteur manufacturier », rappelait ainsi Le Monde en début de semaine.

Malgré le décrochage déjà fort du marché boursier chinois, les valorisations des actions restent encore à un niveau élevé. Il y a exactement un an, l’indice de la Bourse de Shanghai était situé à 2000 points. La progression sur un an reste ainsi d’environ +100%.

Comme l’expliquaient Les Echos il y a 15 jours : « ce sont les particuliers qui ont porté la Bourse chinoise à bout de bras depuis mi-2014. Encouragés par la politique très accommodante de la banque centrale chinoise sur les taux, ils n’hésitent pas à s’endetter pour « jouer » en Bourse. Aujourd’hui, une transaction sur cinq serait faite en ayant recours à de la dette. Rien qu’en mai dernier, environ 15 millions de comptes titres ont été ouverts par les Chinois ».

Comme nous le notions il y a 15 jours, ce type de comportement des investisseurs est symptomatique d’une période de bulle spéculative.

Pour autant, l’indice de la Bourse de Shanghai reste relativement loin de son ancien sommet de 2007, où il était monté jusqu’à 6000 points. Ce niveau avait néanmoins déjà été atteint à cause d’une intense spéculation, cette fois-ci de la part des investisseurs étrangers voyant dans la Chine un eldorado de forte croissance à long terme.

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.