Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le fonds activiste Elliott a investi dans Bayer-sources
information fournie par Reuters10/12/2018 à 21:06

 (Actualisé avec réaction du président du directoire de Bayer)
    FRANCFORT/NEW YORK, 10 décembre (Reuters) - Le fonds
activiste Elliott, qui a déjà investi dans plusieurs entreprises
allemandes, a pris une position au capital de Bayer  BAYGn.DE ,
ont déclaré à Reuters trois personnes proches du dossier.
    Le fonds de Paul Singer possède des actions du géant
allemand de la chimie depuis plus d'un an, ont dit deux des
sources. Une participation supérieure à 3% devrait être
obligatoirement rendue publique, aux termes du droit boursier
allemand.
    De son côté, le président du directoire Werner Baumann a
déclaré n'avoir eu aucun contact avec Elliott.
    Interrogé à l'occasion d'un événement à Düsseldorf sur un
contact avec le fonds activiste, il a répondu: "Personne ne m'a
appelé".
    Une source avait rapporté un peu plus tôt à Reuters
qu'Elliott avait cherché à entrer en contact avec la direction
de Bayer mais il n'a pas obtenu de rendez-vous avec Werner
Baumann,  ni avec aucun autre dirigeant du groupe allemand.
    Elliott s'est refusé de s'exprimer sur le sujet.
    La présence de fonds activiste au capital d'une entreprise
peut contribuer à accroître la pression sur la direction pour
changer de stratégie, améliorer les performances ou accroître la
rémunération des actionnaires.
    La campagne menée par Elliott et le fonds Cevian a ainsi
amené le conglomérat allemand Thyssenkrupp  TKAG.DE  à changer
de dirigeants et à annoncer un projet de scission.
    Elliott est aussi présent en Allemagne au capital du groupe
énergétique Uniper  UN01.DE  et du fournisseur d'équipements
pour l'industrie agroalimentaire GEA Group  G1AG.DE .
    L'action Bayer a perdu près de 40% de sa valeur cette année
en raison notamment des risques juridiques consécutifs au rachat
du semencier américain Monsanto pour 63 milliards de dollars
(55,2 milliards d'euros). 
    Elle a clôturé en baisse de 4,15% à la Bourse de Francfort,
qui a fini en repli de 1,54%.

 (Arno Schütze et Greg Roumeliotis
Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van
Overstraeten)
 

Valeurs associées

XETRA -3.74%
XETRA -0.75%
XETRA +8.06%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.