1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La suspension des FCPE reste une problématique contenue
Newsmanagers03/04/2020 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Les FCPE ( Fonds Commun de Placement d'Entreprise) peuvent-ils constituer un nouveau risque de fermeture de fonds après ceux enregistrés par des OPCVM d'Axiom ou Exane AM? La question peut se poser après l'annonce la semaine dernière par Equalis Capital, de la fermeture de certains de ses FCPE. Cette disposition concernait la suspension des valeurs liquidatives d'une vingtaine de fonds d' actionnariat salarié d' entreprises non cotées. " Nous avons rencontré plusieurs difficultés pour valoriser les actions" , explique à NewsManagers Jean-Philippe Debas, président d' Equalis Capital (voir par ailleurs son interview ici) en faisant référence à la nouvelle donne qu'implique la crise liée au Covid-19.

" Rappelons tout d' abord que les opérations d' actionnariat salarié sont un outil de fidélisation et de motivation à long terme très apprécié des salariés. La valorisation des titres détenus dans les fonds d' actionnariat salariés s' appuie sur une méthode définie pour 5 ans par un expert indépendant, mandaté par l' entreprise" , explique Alexis de Rozières, président d'Eres Gestion, une autre société de gestion agissant pour les PME non cotées. Il appartient à l' entreprise (et non à la société de gestion) de faire réviser la méthode par son expert si elle le juge nécessaire. Et c' est uniquement en cas de révision que la mécanique de suspension de VL peut être activée." . D'autres grands acteurs comme Natixis Interépargne ou Amundi peuvent être concernés par ces décisions éventuelles, mais ils n'étaient pas en mesure de nous répondre la semaine dernière.

Chaque entreprise est impactée différemment

Les professionnels se veulent rassurants. Chez Eres Gestion, aucune entreprise interrogée n'a encore fait part à ce jour de la nécessité de faire réviser son expertise. Chez Equalis, on rappelle aussi que la suspension n'est que temporaire : " nous nous reposerons la question de la valorisation lorsque le gros de la crise sera passée, vraisemblablement à la rentrée de septembre" , indique Jean-Philippe Debas.

Il faut savoir en outre que, d'après des chiffres de l'Association française de la gestion, si près de 60% des salariés français travaillent dans les TPE/PME, ils ne sont que 15% (1,4 million) à bénéficier d'un FCPE. En outre, il s'agit ici de FCPE pour des sociétés non cotées, réduisant encore le nombre de personnes potentiellement concernées.

Le problème ne concerne pas, enfin, toutes les PME qui ont mis en place un tel dispositif. " Chaque entreprise est impactée différemment par la situation exceptionnelle que nous traversons, en fonction de sa taille, de son secteur d' activité, de sa trésorerie..." , rappelle Alexis de Rozières. " Le sujet de la valorisation des actions des entreprises ne se pose pas dans certains secteurs qui ne sont pas touchés par la crise actuelle, voire qui en profitent. Je songe au secteur des cliniques privées, qui tournent à plein régime et bénéficient de garanties du gouvernement, mais aussi à certaines entreprises du secteur de l' agroalimentaire, qui sont en pleine expansion. Plusieurs entreprises du secteur industriel continuent également de produire" , ajoute Jean-Philippe Debas

Reste que tous les FCPE seront concernés par une nouvelle disposition prise par le gouvernement pour aider les entreprises: la prime d' intéressement ou de participation due pour les résultats 2019 et traditionnellement versée en juin, pourra être versée plus tardivement en 2020, d' ici au 31 décembre...

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer