Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La short list de Portzamparc résiste dans un marché des Small &Mid Cap chahuté
information fournie par Boursorama12/04/2018 à 09:39

Depuis le 9 janvier 2018, la performance de la sélection du cabinet d’analystes nantais atteint 1,2% sur le mois de mars alors que l'indice CAC Mid&Small s’inscrit en baisse de 5,9% sur la même période.

Depuis le 9 janvier 2018, la performance de la sélection du cabinet d’analystes nantais atteint 1,2% sur le mois de mars alors que l'indice CAC Mid&Small s’inscrit en baisse de 5,9% sur la même période.

La short-list de Portzamparc du mois d’avril vient de sortir.  Et depuis le 9 janvier 2018, la performance de la sélection du cabinet d’analystes nantais atteint 1,2% sur le mois de mars alors que l'indice CAC Mid&Small s’inscrit en baisse de 5,9% sur la même période. Depuis début janvier 2017, la performance du cabinet d'analyste reste plus qu'honorable avec une progression de 96,7% sur sa sélection quand le CAC Mid&Small ne progresse que de 18%. Le cabinet d'analyse a procédé à trois arbitrages en avril. Faute de catalyseurs à court terme, CBO Territoria et Prodways quittent la short list. Idem pour Orpéa qui quitte la sélection suite à la bonne performance du titre (+5,6%) au cours du mois. Ces trois valeurs sont remplacées par Aurea, Beneteau et Jacquet Metal Services.

Albioma : Portzamparc conseille d'acheter le titre. Objectif de cours : 24 euros  

« Une valorisation attractive pour un acteur de qualité »  :  selon Portzamparc, « la situation sociale reste tendue mais sans impact financier à ce stade » et ce d’autant plus que les résultats 2017 sont jugés solides.  Pour 2018,  Portzamparc s’attend à un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 161 millions € là où l’entreprise vise un Ebitda  compris entre 158 et 166 millions € . Le titre a corrigé en 2018, mais « le cours actuel donne un upside supérieur à 20% ».

Prochaine publication mercredi 25 avril : chiffre d’affaires premier trimestre

Aurea : Portzamparc conseille d’achete le titre. Objectif de cours :  9,4 euros

« Des catalyseurs à court terme » :  Pour le bureau d'analyse, le premier trimestre 2018 restera bien orienté avec des effets volumes toujours favorables. « Porté par une demande industrielle solide, notamment à l’export », Portzamparc anticipe un chiffre d’affaires de 60,5 M€, en hausse de 15%. Autre facteur qui pourrait servir de catalyseur, la possibilité d’opérations de M&A qui devraient animer le titre.

Prochaine publication : jeudi 26 avril: Résultats du premier semestre

Beneteau : Portzamparc conseille de renforcer sa position sur le titre. Objectif de cours :  20 euros  

« Nouvelle feuille de route à venir» :  Portzamparc s'attend à un « carnet de commandes à fin décembre en hausse de +23,4% en valeur pour l'activité Bateaux (+25,1% en voile, +21,9% en moteur), +11,3% en volume pour l'activité Habitat de Loisirs.  Malgré l’effet de change nous estimons que Bénéteau peut atteindre dès aout 2019 son objectif 2020 (environ 1,4 milliard € de chiffre d’affaires et une marge opérationnelle courante comprise entre 8% et 8,5% ».  Le management évoque une « nouvelle feuille de route à sortir », qui pourrait être communiquée fin avril à l’occasion de la présentation des résultats. En attendant, le titre corrige de près de -7,2% depuis le début de l'année et de -19,2% depuis son plus haut annuel.

Prochaine publication : lundi 30 avril: Résultats du premier semestre

Groupe Open : Portzamparc conseille d'acheter le titre. Objectif de cours : 42,90 euros  

« La dynamique devrait rester bonne en 2018 » : Après des résultats annuels solides, marqués par une croissance organique proche de 6% et un objectif de rentabilité atteint avec un an d’avance (celui d’une marge opérationnelle courante supérieur à 8%), Portzamparc s’attend à un bon début d’année avec une croissance organique de 5%. Les analystes s’attendent par ailleurs à un « message positif du management lors de la présentation des résultats avec le développement continu des centres de services mieux margés, un positionnement croissant sur des gros projets, un début de maturation du digital chez les clients, synonyme de projets plus importants et enfin des Initiatives visant à développer l'applicatif, activité mieux margée » .

Prochaine publication : jeudi 19 avril : chiffre d’affaires du premier trimestre

Jacquet Metal Service : Portzamparc conseille d’acheter le titre. Objectif de cours : 35 euros  

« Un marché porteur » : Les perspectives pour la demande d’acier sont bien orientées selon les analystes qui anticipent une « hausse de la demande d'acier de 2,1% en Europe de 1,2% en Amérique ». Même tendance pour l’acier inoxydable dont la demande devrait progresser de 3% en Europe et en Amérique du Nord en 2018 grâce à la reprise économique. Portzamparc évoque également la « baisse des surcapacités de production d'acier en Europe (restructurations/consolidations des aciéristes) et la Chine où la politique gouvernementale consiste à fermer des aciéristes non rentables, ce qui se traduit par un  recul des exportations d'aciers chinoises ». Selon eux, la croissance du chiffre d’affaires devrait être au rendez-vous sans oublier un autre catalyseur, « l’historique d’acquisition ambitieuse » de Jacquet Metal Services.  « Avec une capacité d'acquisition de 150M€, le groupe pourrait « compléter le maillage géographique des marques du groupe aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Italie » afin de renforcer sa présence dans de nouvelles niches d’activité  tels que le titane et l’aluminium mécanique » précise la note de Portzamparc.

Prochaine publication vendredi 4 mai : chiffre d’affaires du premier trimestre

Valeurs associées

Euronext Paris -0.40%
Euronext Paris +0.45%
Euronext Paris -1.36%
Euronext Paris +1.23%
Euronext Paris +10.00%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.