Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

EASTGROUP PROP R

91.33USD
+0.07% 
valeur indicative 77.92 EUR
Ouverture théorique 0.00

US2772761019 EGP

NYSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    91.29

  • clôture veille

    91.27

  • + haut

    91.60

  • + bas

    90.70

  • volume

    0

  • valorisation

    3 191 MUSD

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    24.05.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    85.13

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter EASTGROUP PROP R à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EASTGROUP PROP R à mes listes

    Fermer

La pénurie de dollars limite la chute de la livre égyptienne

Reuters06/11/2016 à 17:57
    LE CAIRE, 6 novembre (Reuters) - La livre égyptienne a évité 
la chute redoutée par certains dimanche pour sa première séance 
de cotation libre, mais des intervenants expliquent cette 
réaction limitée par la pénurie de dollars, qui restreint la 
liquidité du marché.  
    Dans les échanges interbancaires, la devise égyptienne est 
tombée à près de 16 pour un dollar  EGP=  EGP+D1 , contre 15,50 
jeudi, mais dans de très faibles volumes, les banques renâclant 
à se séparer de leurs rares dollars.  
    "Les banques n'ont pas de dollars et si elles en ont, aucune 
banque n'en vendra à une autre banque", a résumé un banquier, 
ajoutant que la plupart des intermédiaires exécutaient des 
transactions pour le montant minimum autorisé, soit 10.000 
dollars. 
    La banque centrale a annoncé jeudi qu'elle laissait la livre 
flotter librement, dans le but d'étouffer le marché noir. Cette 
décision faisait partie des conditions posées par le Fonds 
monétaire international (FMI) à la mise en oeuvre de son plan 
d'aide de 12 milliards de dollars.   
    L'abandon de l'arrimage de la livre au billet vert s'est 
accompagné d'une dévaluation de près d'un tiers de la monnaie 
par rapport au cours pivot de 8,8 pour un dollar.  
    Les banques étaient ouvertes vendredi et samedi pour 
permettre des dépôts en dollars mais dimanche marquait le 
premier jour de cotation sans fixation d'un cours pivot par la 
banque centrale. 
     
    LA BOURSE DU CAIRE EN FORTE HAUSSE 
    Les entreprises et les importateurs ont salué le nouveau 
régime, qui met fin au rationnement drastique des devises par 
les banques. Mais certains se sont dits déçus que la banque 
centrale n'ait pas choisi d'injecter des quantités importantes 
de devises sur le marché pour faciliter les transactions.  
    De nombreux observateurs s'attendent à ce que la livre se 
déprécie fortement dans les prochains jours ou les prochaines 
semaines en raison des difficultés des banques à répondre à la 
demande de dollars des importateurs.  
    "Toutes les banques manquent de dollars (...) Pour que le 
marché interbancaire fonctionne, il faut que le système bancaire 
soit approvisionné", a dit un banquier.  
    Certains observateurs craignent en outre une relance des 
transactions au marché noir si les banques sont incapables de 
répondre à la demande de dollars. 
    "Les importateurs seront désespérés, donc ils devront se 
tourner vers nous pour trouver du change", a dit un trader du 
marché noir. 
    Les volumes sur le marché noir sont restés faibles dimanche 
mais certaines transactions ont été conclues entre 17 et 17,25 
livres pour un dollar.  
    Pour Alaa Ezz, le président de la Fédération des chambres de 
commerce égyptiennes, les Egyptiens hésitent pour l'instant à 
changer leurs dollars aux guichets des banques mais pourraient 
commencer à le faire d'ici dix jours, ce qui aiderait la livre à 
regagner du terrain.  
    "Je crois qu'il y a encore dans les foyers des milliards de 
dollars qui doivent entrer dans le système bancaire", a-t-il 
dit. 
    La Bourse du Caire, elle, a gagné 6,12% dimanche, sa 
deuxième séance de forte hausse, pour finir au plus haut depuis 
avril 2015. 
     
 
 (Asma Alsharif et Eric Knecht, avec Arwa Gaballa, Amina Ismail, 
Ahmed Aboulenein et Lin Noueihed; Marc Angrand pour le service 
français) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.