Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

La mutation du marché français de la gestion est une opportunité pour les étrangers
information fournie par Newsmanagers15/10/2018 à 18:45

(NEWSManagers.com) -

Entre " effet Macron" , réformes fiscales et croissance du marché, la France est un pays intéressant pour les asset managers étrangers qui n'y seraient pas encore implantés. C'est la conclusion d'une étude en la matière réalisée par le cabinet Cerulli et intitulée " Asset Management in France 2018: The Keys to Success in a Challenging Market" . Les auteurs du rapport expliquent ainsi qu'en 2017 le marché français des fonds s'est aligné sur le reste de l'Europe, en réalisant une collecte nettement supérieure à celle des années précédentes. En effet, les souscriptions nettes de fonds à long terme (actifs et passifs, non monétaires) en France en 2017, à 22 milliards d'euros, ont été nettement supérieures à celles des deux années précédentes. La dynamique s'est poursuivie jusqu'en 2018: la collecte nette du premier trimestre de l'année s'élevait à plus de 7 milliards d'euros.

Pour Cerulli, le marché de la gestion d'actifs en France traverse une période de mutation. Tout d'abord, les placements traditionnels des épargnants français ont des rendements de plus en plus médiocres (Livret A et Livret développement durable, notamment ne rapportent plus qu'un demi-point de pourcentage). Par ailleurs, pour susciter un changement d'approche, le gouvernement d'Emmanuel Macron a adopté un ensemble de mesures, valables pour 2018, qui instaure un taux d'imposition uniforme de 30% sur les plus-values, les dividendes et les intérêts. L'impôt sur la fortune des investissements non immobiliers doit également être réduit afin de créer un environnement plus propice aux investissements. Ces mesures devraient selon Cerulli, contribuer à stimuler les ventes de fonds communs de placement et les investissements en dehors du cadre typique des unités de compte.

" Bien que les défis structurels du marché français demeurent - notamment la part de marché élevée des fonds monétaires, celle des activités internes de gestion des institutionnels, et un marché réduit des CGP- , Cerulli estime que des opportunités existent pour les gestionnaires d'actifs étrangers" , déclare Aldrin Boraine, analyste senior de l'équipe européenne de recherche de Cerulli. " En particulier, les opportunités offertes par les fonds de fonds français continueront de croître de manière significative" .

Cerulli estime que les gestionnaires étrangers devraient également envisager de cibler le marché français des conseillers financiers indépendants (CGP). Bien que le canal de distribution soit notoirement difficile, les gestionnaires ne doivent pas se décourager. " Les CGP souhaitent sélectionner des gestionnaires moins évidents et moins connus, afin d'affirmer que leurs compétences en matière de sélection de fonds ajoutent de la valeur aux portefeuilles de leurs clients" , commente l'étude.

En outre, bien que le canal de distribution des CGP en France soit réduit, il s'est considérablement développé. En 2016, 11,4% des CGP avaient des actifs sous gestion de plus de 50 millions d'euros; cette proportion est passée à 13,6% en 2017.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.