Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La liquidité continue d'inquiéter les investisseurs
information fournie par Newsmanagers15/10/2020 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Yves Perrier, le directeur général d' Amundi, l' a rappelé jeudi au cours du Global Invest Forum organisé par L' Agefi à Paris. Les interrogations suscitées par la liquidité des marchés demeurent le principal risque. " Vous pouvez avoir de l' illiquidité sous certaines conditions, même dans certaines classes d' actifs dites liquides. Le danger, c' est que le marché est dominé par les politiques monétaires des banques centrales. Cela donne l' impression qu' il y a beaucoup de liquidité alors qu' elle est très limitée quand vous souhaitez vendre. La liquidité est l' objectif premier chez Amundi. Ça l' était en mars, avant et pendant la crise, et ça l' est toujours en octobre. Dans nos fonds monétaires, nous avons 20 à 25% de cash et dans nos fonds de long-terme, au minimum 10 à 15% de cash. La façon dont le risque de liquidité est géré par le marché aujourd' hui doit évoluer " , a indiqué Yves Perrier. Richard Bruyère, managing partner d' Indefi, a souligné par ailleurs un irrespect devenu fréquent des sociétés de gestion vis-à-vis des règles de liquidité inscrites dans la réglementation des fonds Ucits dans un tacle aux récentes affaires ayant défrayé la chronique (H2O AM, GAM, Woodford, etc).

Richard Grottheim, directeur général du fonds de pension suédois AP7, s' inquiète un peu d' une possible crise du crédit bien qu' AP7 soit presque intégralement investi en actions. " Les livres d' école suggèrent que nous devrions actuellement observer l' inflation mais l' inflation n' est pas là car les marchés sont fragiles. Le marché actions bat des records mais les incertitudes persistent. Il faut questionner le réel effet des politiques monétaires sur l' économie " , a-t-il déclaré. Quant à Fraser Smart, il ne craint pas une crise du crédit. En revanche, le directeur général de British Airways Pensions constate dans l' univers des fonds de pension britanniques " une clameur pour tout ce qui pourrait donner un rendement supérieur au taux d' intérêt sans risque " . " C' est un signal d' alarme pour moi car cela signifie que les investisseurs vont commencer à acheter à n' importe quel prix pour avoir du rendement supplémentaire, à en perdre toute mesure " , a conclu Fraser Smart.

1 commentaire

  • 15 octobre10:25

    les achats a n importe quel prix sont deja present depuis un bail avec des per a 30 voire 50 dans le luxe


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.