Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La France maintient son objectif de fermer les centrales à charbon
Reuters03/04/2019 à 12:58

    PARIS, 3 avril (Reuters) - Il est possible d'arrêter la
production d'électricité à partir de charbon en France d'ici à
2022 tout en assurant la sécurité d'approvisionnement, a déclaré
mercredi le ministre de la Transition écologique sur la base
d'un rapport de RTE.
    François de Rugy, qui a maintes fois répété cet objectif,
avait demandé au gestionnaire des lignes à haute tension
d'étudier différents scénarios compte tenu des doutes liés aux
retards pris dans la construction de l'EPR de Flamanville
(Manche) et de la centrale à gaz de Landivisiau (Finistère).
    "Le propos de ce matin est de dire qu'on confirme l'échéance
de 2022 par rapport aux éléments liés à la sécurité
d'approvisionnement que RTE nous a fournis", a déclaré François
de Rugy lors d'une conférence de presse.
    "Il y a une voie, ce n'est pas une autoroute toute droite
(...) C'est une voie qui est balisée d'un certain nombre de
contraintes, nous sommes déterminés à l'emprunter", a encore dit
le successeur de Nicolas Hulot.
    Parmi les quatre dernières centrales à charbon françaises,
deux appartiennent à EDF - à Cordemais (Loire-Atlantique) et au
Havre (Seine-Maritime) - et deux autres - à Meyreuil
(Bouches-du-Rhône) et à Saint-Avold et Carling (Moselle)- sont
en passe d'être cédées par l'allemand Uniper  UN01.DE  au groupe
tchèque EPH, détenu par le milliardaire tchèque Daniel
Kretinsky.  

 (Simon Carraud avec Benjamin Mallet)
 

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris +1.42%
XETRA +0.96%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer