Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Fed devrait relever deux fois ses taux d'ici la fin de l'année (Lazard Frères Gestion)

Boursorama18/06/2015 à 17:35

La majorité des membres du FOMC envisagent deux hausses des taux directeurs américains d'ici la fin de l'année.

Janet Yellen présentait ses perspectives sur la conjoncture américaine mercredi 17 juin. Malgré un discours considéré comme rassurant pour les investisseurs, la présidente de la Fed pourrait remonter deux fois les taux d’ici la fin de l’année selon Lazard Frères Gestion.

Le dernier discours tant attendu de Janet Yellen mercredi soir a finalement eu peu de répercussions sur les marchés boursiers. Ce discours faisait suite à deux journées de réunion du Federal Open Market Committee (FOMC), l’organe de la Banque centrale américaine en charge de la politique monétaire. Comme prévu par le consensus récent, aucune hausse des taux directeurs de la Fed n’a été annoncée à cette occasion. Néanmoins, deux hausses pourraient être décidées d’ici la fin de l’année.

Une hausse des taux dépendante de l’emploi et de l’inflation

Lazard Frères Gestion résume les propos tenus par la présidente de la Fed lors de sa conférence de presse de mercredi soir.

« Janet Yellen a insisté à plusieurs reprises sur le fait que [les] prévisions de taux étaient dépendantes des prévisions économiques. Celles-ci seront elles-mêmes dépendantes de l'évolution des données économiques, sur l'emploi, le coût du travail et l'inflation. Concernant le taux de chômage, le FOMC envisage un taux d'environ 5% à la fin 2017 contre 5,5% aujourd'hui. Rappelons que le taux de chômage a baissé en moyenne de 0,9% par an depuis quatre ans. Janet Yellen a précisé qu'elle regardait d'autres mesures que le taux de chômage comme le taux de participation et le temps partiel pour raisons économiques ».

« Elle a également fait un commentaire intéressant sur la remontée de 2004, précisant que celle-ci aurait dû être plus rapide. Elle n'a pas mentionné la politique macro-prudentielle alors que celle-ci est présentée comme la réponse aux excès financiers. Cela nous semble mettre à mal l'idée d'une Janet Yellen « uber-dovish » [ultra-accomodante] et montre qu'elle n'hésitera pas, si les conditions économiques le rendent nécessaire, à remonter ses taux plus rapidement ».

 « Interrogée sur la situation grecque, elle a répondu que celle-ci pourrait avoir des retombées sur le reste du monde et donc sur les Etats-Unis, mais que l'exposition reste limitée », précise la société de gestion.

Deux hausses de taux d’ici la fin de l’année

Reprenant les statistiques présentées à cette occasion, Lazard Frères Gestion souligne néanmoins que « les prévisions des membres du FOMC [correspondent] toujours à deux hausses de taux d'ici la fin de l'année 2015, à quatre en 2016 (contre cinq auparavant) et à cinq en 2017 ».

Ainsi, pour Lazard Frères Gestion, « si l'économie poursuit sur sa tendance, on peut attendre deux hausses d'ici la fin de l'année dont une en septembre et une en décembre. Le discours très prudent et la légère baisse des prévisions sur 2016 nous semblent être là pour éviter une rapide remontée des taux longs. »

Pourtant, un tel programme de relèvement des taux peut surprendre, lorsque l’on sait à quel point la Fed peine déjà à annoncer une première hausse de ses taux directeurs.

Le sujet fait d’ailleurs débat au sein du FOMC. Lazard Frères Gestion explique que parmi les membres du comité, sept membres (sur dix-sept) n’envisagent qu’une seule hausse d’ici la fin de l’année. Bien qu’ils soient toujours en minorité, leur nombre a augmenté par rapport au mois de mars.

D’autres membres du comité envisagent en revanche une hausse forte et rapide des taux : « on peut constater qu'il y a toujours six membres sur dix-sept pour qui les taux devraient être proches du niveau de long terme (3,75%) dès la fin 2017 », relève la société de gestion.

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Mes listes

valeur

dernier

var.

19.98 +1.22%
0.88 -0.03%
9.38 +1.68%
137.15 +3.67%
3.935 +0.13%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.