1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La DGA confirme le retrait de Dassault d'un appel d'offres au Canada
Reuters08/11/2018 à 17:25

LA DGA CONFIRME LE RETRAIT DE DASSAULT D'UN APPEL D'OFFRES AU CANADA

PARIS (Reuters) - Dassault Aviation, le fabricant du Rafale, s'est retiré de l'appel d'offres visant à fournir 88 nouveaux avions de combat au Canada, a confirmé jeudi la Direction générale de l'armement (DGA).

"Je suis en mesure de le confirmer", a déclaré Thierry Carlier, directeur du développement international de la DGA, lors d'une conférence de presse. Reuters avait appris mardi de trois sources au fait du dossier l'abandon du groupe français.

"On a considéré qu'au bout de cette phase d'échanges un certain nombre de conditions n'étaient pas remplies pour que ça présente un intérêt", a-t-il ajouté.

Les sources avaient souligné que la France n'appartenait pas à l'alliance des "Five eyes" (les "Cinq yeux"), formée entre les services de renseignement des Etats-Unis, de l'Australie, du Canada, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni, ce qui aurait compliqué les opérations avec les forces américaines.

Interrogé sur ce point, Thierry Carlier a reconnu qu'il était entré en ligne de compte.

(Julie Carriat, édité par Jean-Baptiste Vey)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.42%

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Markkko
    08 novembre18:11

    Trop fort les Yankee ! Ils vont réussir à imposer le F35 hors de prix et pas au point à tous les pays de l'Otan. Après les F104, les F16, voici les F35 ! Tout change mais rien ne change ! Dommage pour le Rafale ou le Typhoon et ce qui pourrait être une grande industrie de défense européenne !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer