Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

La biodiversité au coeur de l'investissement boursier
information fournie par Le Revenu25/06/2022 à 09:02

Joyce Stevenson et Augustin Vincent, experts ESG de Mandarine Gestion. (© DR)

Joyce Stevenson et Augustin Vincent, experts ESG de Mandarine Gestion. (© DR)

Les experts ESG de Mandarine Gestion, Augustin Vincent et Joyce Stevenson, attribuent des notes qualitatives aux sociétés cotées. Plus leur rating est favorable, plus l'action mérite une prime de valorisation.

C'est un fait établi par les plus grandes institutions internationales: près de la moitié de l'économie mondiale dépend de la biodiversité. Le vocable désigne l'ensemble des êtres vivants et les écosystèmes dans lesquels ils se développent.

L'autre constat est que la destruction de la biodiversité par l'activité humaine est 1,75 fois plus rapide que la capacité de la terre à la renouveler.

La mobilisation des pouvoirs publics et des acteurs économiques est donc sans précédent pour préserver les espèces, l'eau, l'oxygène, les forêts, etc. En un mot, des efforts considérables sont engagés pour «sauver la planète».

Des contraintes réglementaires sont alors mises en place progressivement, qui peuvent avoir des coûts croissants pour les entreprises.

Un coût croissant et une source d'investissement

Les équipes de Mandarine Gestion, menées par Adrien Thomas, sont convaincues de l'importance d'identifier l'impact financier à long terme pour les entreprises lié à leur «consommation» de la biodiversité.

Pour ce faire, la société de gestion a mis en place un outil propriétaire pour évaluer et analyser le risque biodiversité des sociétés cotées.

Le responsable de la recherche ESG, Augustin Vincent, et l'analyste ESG, Joyce Stevenson, ont ainsi en charge d'attribuer des notes «biodiversité» allant de 0 à 100% (la meilleure note).

La note

Lire la suite sur LeRevenu.com

1 commentaire

  • 26 juin08:50

    Laissez tomber la biodiversité, laissez tomber toutes les lubies écolos sur la dangerosité des produits phytosanitaires puisque les processus d'homologation ont été créé pour cela, etc.. car nous avons une Priorité: le CO2 et le CH4. le reste est très secondaire, le reste, notamment la biodiversité est très mal compris. On évitera soigneusement tous les produits bobos écolos qui nous mené dans le mur du négationisme scientifique


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.