1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La BCE va surveiller les banques sous 9% dans les stress tests-De Guindos
Reuters05/11/2018 à 15:02

    BRUXELLES, 5 novembre (Reuters) - Douze banques de la zone
euro détenant environ 40% des actifs du secteur doivent
renforcer leur bilan, a déclaré lundi Luis de Guindos,
vice-président de la Banque centrale européenne (BCE), à la
lumière des tests de résistance dont les résultats ont été
publiés vendredi.
    La BCE a jusqu'à présent déclaré qu'elle jugerait acceptable
un ratio de fonds propres CET1 de 5,5% dans le scénario le plus
extrême de ces tests de résistance. Les déclarations de Luis de
Guindos donnent à penser que l'institut de Francfort pourrait se
montrer plus exigeant.
    "Les banques avec des ratios de fonds propres durs
inférieurs à 9% dans le scénario extrême présentent une position
de capital plus faible, bien qu'encore satisfaisante", a dit le
vice-président de la BCE lors d'une conférence à Bruxelles.
    "Ces 12 entités, représentant quasiment 40% des actifs
totaux du secteur, devraient accroître leur solidité et
renforcer leurs positions de capital pour faire face aux défis à
venir et seront en conséquence surveillées attentivement",
a-t-il ajouté.
    Société générale  SOGN.PA  et BNP Paribas  BNPP.PA  figurent
parmi ces 12 banques de la zone euro avec des ratios de fonds
propres inférieurs à 9% en cas de scénario extrême étudié par
les autorités européennes, d'après les résultats des tests
publiés vendredi.    

 (Francesco Canepa
Bertrand Boucey pour le service français, édité par Catherine
Mallebay-Vacqueur)
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer