Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE évitera une pénurie de médicaments - Breton
Reuters02/04/2020 à 13:25

PARIS, 2 avril (Reuters) - Les pays de l'Union européenne auront accès aux médicaments nécessaires à la prise en charge des patients les plus sévèrement touchés par le coronavirus, a déclaré jeudi le commissaire européen chargé du Marché intérieur, Thierry Breton, ajoutant que l'industrie pharmaceutique accentuait sa production.

En Italie, en Espagne, en France et dans d'autre pays européens, la pandémie de coronavirus exerce une tension énorme sur les hôpitaux dont les unités de réanimation et de soins d'urgence sont saturées par l'afflux de malades.

Dans une lettre ouverte publié mercredi, des responsables hospitaliers et médecins de neuf pays européens ont alerté qu'il ne leur restait plus que deux semaines de stock de certains médicaments et ont réclamé une plus forte collaboration européenne.

"Nous avons anticipé qu'il risquait d'y avoir de la tension sur un certain nombre de médicaments et notamment tous ceux qui sont associés aux patients qui sont en réanimation", a répondu Thierry Breton jeudi matin sur France Inter, évoquant notamment le curare et les sédatifs.

"Donc on a convoqué l'ensemble des industriels et ils redoublent aujourd'hui de production", a-t-ajouté. "Je pense qu'on va pouvoir faire face."

De nombreux pays dépendent de la Chine pour se procurer les composants entrant dans la chaîne de fabrication des médicaments (40% en France).

Des médecins français ont souligné que les stocks de morphine et d'antibiotique étaient dramatiquement bas. Le propofol, anesthésiant produit par l'allemand Fresenius

FREG.DE , fait notamment défaut. C'est également le cas du curare de Pfizer PFE.N .

(Matthias Blamont version française Henri-Pierre André)

Valeurs associées

XETRA +0.92%
NYSE +0.62%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • NYORKER
    02 avril14:34

    Parole de Breton

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer