Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

L'ISR plus que jamais au coeur de la gestion d'Ecofi Investissements
information fournie par Newsmanagers31/01/2019 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Depuis de nombreuses années en pointe dans le domaine de l'investissement responsable, Ecofi Investissements n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin au moment même où la demande d'ISR n'a jamais été aussi forte. " Nous allons continuer dans cette voie. Nous sommes convaincus que la finance durable est indissociable de la création de valeur et de la gestion des risques" , a souligné ce 23 janvier Pierre Valentin, président du directoire d'Ecofi Investissements, à l'occasion d'un point de presse.

Ecofi Investissements a ainsi annoncé que 100% de sa gamme de fonds ouverts est désormais ISR contre 85% encore récemment. Dans cette perspective, la société de gestion du groupe Crédit Coopératif a mis en place un processus ISR rénové et renforcé. Un processus dénommé Impact ISR qui passe par le renforcement des exclusions de certains secteurs (armement, tabac, jeux, charbon) et des paradis fiscaux, la sélection des émetteurs les plus responsables au regard de leurs performances ESG sur la base des données de Vigeo Eiris, ainsi que la gestion des émetteurs controversés, en excluant ceux qui font face à des incidents majeurs (pollution, atteinte aux droits de l'Homme, environnement).

La société de gestion reste en outre persuadée que l'engagement et le dialogue restent indissociables de l'ISR. Du côté du vote en assemblée générale, Ecofi Investissements a renforcé sa politique de vote sur trois sujets en 2018, la transparence et l'équilibre des politiques de rémunération et des dividendes, la diversité et l'équilibre des pouvoirs, et enfin, la maîtrise du risque, notamment sur le renouvellement d'administrateurs en lien avec des controverses graves. En matière de dialogue, la société pratique le dialogue individuel, sur la base de cinq à dix sociétés par an, ainsi que le dialogue collectif au sein de coalitions d'actionnaires, comme Shareholders for Change ou les PRI. En 2019, la stratégie de dialogue va privilégier la responsabilité fiscale, avec la demande de publication de reportings pays par pays, la transition énergétique et le dialogue avec des entreprises impliquées dans des controverses fortes.

Dans ce contexte d'ISR généralisé, Ecofi Investissements donne la priorité au sur mesure. " Notre stratégie repose sur la proximité avec nos clients pour les accompagner au mieux dans leurs placements en répondant de manière pointue à leurs problématiques et en prenant en compte l'ensemble de leurs contraintes pour générer la performance durable" , a expliqué Christophe Couturier, vice-président et directeur général d'Ecofi Investissements. Aujourd'hui, 25% des encours sont d'ailleurs en gestion dédiée. Par ailleurs, la clientèle institutionnelle, qui représente 60% des encours, reste très présente. " Nous sommes de plus en plus sollicités pour participer à des appels d'offres (associations et mutuelles) avec une accélération en début d'année 2019 : 3 appels d'offres en cours, contre 8 sur l'année 2018" , a relevé Christophe Couturier.

" Si nous avons été prudents jusqu'à présent sur la question de la labellisation ISR ouTEEC de nos OPC, les évolutions législatives en cours nous ont convaincus de hâter le pas et nous aurons très bientôt dans notre gamme un nombre significatif d'OPC labellisés. Le label devient incontournable avec la loi Pacte" , a indiqué Pierre Valentin. C'est ainsi que le fonds Agir pour le Climat a été lancé pour répondre à l'urgence de la transition écologique et énergétique. Ce fonds fera l'objet d'un processus de labellisation TEEC.

Déjà présent depuis plusieurs années sur le front de la gestion quantitative au travers d'un partenariat avec la société Advestis, et d'un fonds obligataire dédié (Ecofi Quant Obligations), Ecofi va appliquer cette année la gestion quantitative et l'intelligence artificielle à un fonds actions, initialement destiné à quatre investisseurs institutionnels particulièrement intéressés. Les données analysées seront pour une grande part issues de l'étude ESG des sociétés, avec l'objectif d'expliquer et de prévoir par ces données la rentabilité financière des titres. Un projet qui permet de relier deux axes de développement jusqu'ici plutôt indépendants, l'ISR et la gestion quantitative.

Sur le chapitre du bilan de l'année écoulée, Ecofi Investissements a qualifié 2018 de " bonne année" malgré des marchés " horribilis" . Les encours moyens d'Ecofi Investissements sont passés de 9,3 milliards d'euros en 2017 à 9 milliards d'euros en 2018, soit une légère baisse due à l'effet marché et à la décollecte sur le monétaire. La collecte nette hors monétaire ressort à 210 millions d'euros. Ecofi estime que sa stratégie de diversification entamée il y a quelques années continue de porter ses fruits : les classes d'actifs actions et multi-actifs ont progressé de 11% alors que la part du monétaire et de l'obligataire a baissé de 20%.

Après le monétaire et l'obligataire, il reste encore " pas mal de travail" sur les actions. Et le gros travail de référencement réalisé l'an dernier devrait commencer à porter ses fruits auprès des sélectionneurs de fonds et des multi-managers. Les fonds sont désormais disponibles sur les plates-formes Vela et de la Banque postale et le fonds Ecofi Enjeux Futurs, dont les encours ont progressé de 59% l'an dernier à près de 150 millions d'euros, est référencé sur Théma. Ecofi Patrimone devrait bientôt suivre...

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.