Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'homme d'affaires belge Albert Frère est mort à 92 ans
Reuters03/12/2018 à 12:05

 (Actualisé avec détails, contexte)
    par Alastair Macdonald
    BRUXELLES, 3 décembre (Reuters) - L'homme d'affaires belge
Albert Frère, réputé pour ses investissements avisés, en
particulier dans de grandes entreprises françaises, est mort
lundi à l'âge de 92 ans, a annoncé sa holding, le Groupe
Bruxelles Lambert  GBLB.BR .
    Albert Frère, qui a commencé sa carrière en tant que
marchand de clous autour de la ville wallonne de Charleroi
(Hainaut) après la Deuxième Guerre mondiale avant de devenir
l'homme le plus riche de Belgique, est apparu sur le devant de
la scène financière au début des années 1980, notamment à la
faveur de la vague de nationalisations alors décidée par le
pouvoir socialiste en France.
    Après avoir pris le contrôle de GBL en 1982, avec l'aide de
l'homme d'affaires canadien Paul Desmarais, décédé en 2013,
Albert Frère a activement participé à la consolidation de
plusieurs secteurs européens. Typiquement, sa méthode
consistait, lors d'une opération de fusion & acquisition, à
échanger une part importante dans une entreprise de taille
moyenne, généralement belge, contre une participation plus
petite dans une société plus grosse.
    Il a procédé ainsi lors de la reprise, dans les années 1990,
de PetroFina - alors détenue à 25% par GBL - par Total
 TOTF.PA , entrant à cette occasion à hauteur de 8% au capital
du géant pétrolier français. Aujourd'hui, cette part est revenue
à 0,61% selon le site de GBL.
    Albert Frère a agi de la manière lors de la vente de
Tractebel à Suez (aujourd'hui Engie  ENGIE.PA ) ou encore lors
de la cession de RTL à Bertelsmann. Il a également joué un rôle
de premier plan lors du rapprochement entre Lafarge et Holcim.
GBL détient 9,43% de LafargeHolcim  LHN.S , ce qui en fait le
deuxième actionnaire du numéro un mondial du ciment.
    
    DES "EXCENTRIQUES"
    Lors de la vague de nationalisations décidée par François
Mitterrand en 1981, il a, avec l'aide de Paul Desmarais, tenté
de faire sortir du périmètre de Paribas, passé dans le giron
public, la filiale suisse de la banque française.
    C'est à cette époque que remonte la collaboration entre le
Belge et le Canadien, qui sera scellée via la holding suisse
Pargesa, établissement basé à Genève détenu conjointement par
les familles Desmarais et Frère et actionnaire de contrôle de
GBL depuis 1982.
    Lors d'un rare entretien accordé à la presse en 2010, Albert
Frère, en référence au duo formé avec Paul Desmarais, avait
déclaré: "J'imagine que les Français doivent se demander: qui
sont ces excentriques?".
    Albert Frère a quitté ses postes d'administrateur de GBL et
de Pargesa en 2015, laissant GBL aux mains de son gendre Ian
Gallienne. Vers 10h30 GMT, le titre GBL, une composante de
l'indice Bel-20  .BFX  de la Bourse de Bruxelles, prenait 2,84%
à 81,76 euros, dans un contexte de remontée collective des
marchés actions européens, soulagés par l'apaisement des
tensions commerciales sino-américaines.
    GBL "a la tristesse d'annoncer qu'Albert Frère, président
d'honneur et actionnaire de contrôle conjoint de la société,
s'est éteint ce jour à l'âge de 92 ans", déclare le groupe dans
un communiqué.
    GBL est également présent au capital de Pernod Ricard
 PERP.PA , Imerys  IMTP.PA  ou encore Adidas  ADSGn.DE .
    Albert Frère, fait baron par le roi Albert II en 1994, a
pris 50% du grand cru Château Cheval Blanc (Saint-Emilion) en
1998 aux côtés de Bernard Arnault, PDG de LVMH  LVMH.PA .
    L'homme d'affaires, qui a entretenu des relations amicales
avec les présidents français Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy,
a habité toute sa vie près de Charleroi, au coeur des vestiges
des industries charbonnières et sidérurgiques en Wallonie.

 (Bertrand Boucey et Benoît Van Overstraeten pour le service
français)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +1.38%
Euronext Paris +1.67%
Euronext Paris +1.80%
Euronext Paris +0.19%
Euronext Paris +0.35%
Euronext Paris +0.99%
XETRA -0.11%
SIX Swiss Exchange +1.26%
Euronext Bruxelles +1.38%
GBL
Euronext Bruxelles +0.58%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer