1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'EPR finlandais d'Areva devrait obtenir un permis
Reuters25/02/2019 à 16:40

L'EPR FINLANDAIS D'AREVA DEVRAIT OBTENIR UN PERMIS

OSLO (Reuters) - Le réacteur EPR Olkiluoto 3 devrait recevoir un permis d'exploitation mais un problème de sécurité doit y être réglé avant qu'il ne soit autorisé à charger du combustible, a annoncé lundi le régulateur nucléaire finlandais.

Ce réacteur EPR de troisième génération de 1,6 gigawatt construit par Areva, qui s'appelle aujourd'hui Orano, doit normalement commencer à produire de l'électricité en janvier 2020 après un retard d'une dizaine d'années.

Il y a un près d'un an, Areva est arrivé à un accord avec Teollisuuden Voima Oyj (TVO) qui prévoit 450 millions d'euros de dédommagements en faveur de l'électricien finlandais pour le retard accumulé sur le chantier du réacteur EPR d'Olkiluoto 3.

"A ce stade, nous pouvons affirmer que la centrale (...) répond aux exigences de sécurité finlandaises", a déclaré le régulateur STUK, dont la recommandation est primordiale pour le gouvernement finlandais qui doit décider de délivrer ou pas une licence d'exploitation.

"STUK étudiera les plans de la solution choisie par (TVO), supervisera les travaux et vérifiera avant le chargement du combustible que les travaux de modification ont été effectués et que l'opérabilité de la solution a été testée".

Le régulateur a dit à Reuters vendredi que les vibrations d'une partie du pressuriseur, un composante du circuit primaire du réacteur, dépassaient les limites de sécurité.

De son côté, TVO a déclaré à Reuters qu'il avait identifié le problème et travaillait avec le fournisseur sur une solution qu'il prévoyait de mettre en place au printemps.

(Lefteris Karagiannopoulos; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Valeurs associées

Tradegate +0.56%
XETRA +2.63%
LSE Intl +0.14%
LSE Intl -0.69%
OTCBB 0.00%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2286010
    25 février18:14

    Les Finlandais construisent, avec des entreprises françaises, des centrales nucléaires (zéro émission de gaz à réchauffement climatique). Nos politicards français et les verts veulent fermer et détruire les nôtres. Cherchez l'erreur !!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer