1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Af2i met à jour son Guide sur les investissements en gestion alternative
Newsmanagers01/04/2016 à 10:30

(NEWSManagers.com) - Un point d'étape pour mieux appréhender la gestion alternative. Dans le cadre de ses groupes de travail, l'Association française des investisseurs institutionnels (Af2i) avait publié le 26 janvier son " Guide des investissements en gestion alternative et due diligences opérationnelles" . La version 2016 du Guide se veut une mise à jour de la première édition et souhaite dresser un portrait de la gestion d'actifs en Europe.

Avec un encours de 2.850 milliards de dollars à fin 2014, l'industrie de la gestion alternative vit un développement fort et croît de plus de 10 % par an. Malgré cette montée en puissance, " ce type de gestion fait l'objet de critiques récurrentes sur sa performance, son niveau de frais et son manque de transparence " , constate l'Af2i. La gestion alternative doit s'adapter à un environnement règlementaire de plus en plus contraignant pour elle.

Le guide relève un certain nombre de grandes tendances en 2015. " L'alignement d'intérêts entre l'investisseur et la société de gestion est désormais au centre des réflexions " , constate le Guide. Ce dernier note une cohérence entre les frais de gestion et les dépenses opérationnelles et une évolution dans les modalités de détermination des commissions de performance. Plus généralement, a souligné Francis Weber, vice-président en charge du groupe de travail à l'Af2i, on constate une baisse sensible des frais fixes avec une moyenne observée de 1,53 % (1,4 % pour les fonds Ucits) et la mise en place de mécanismes de high water mark. Il semble que les investisseurs aient été entendus. Dans un contexte de taux bas, la volonté de voir leurs frais de gestion réduits était très forte.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer