1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Kingfisher: Bénéfice meilleur que prévu, perspectives mitigées

Reuters21/03/2018 à 09:42

KINGFISHER: BÉNÉFICE MEILLEUR QUE PRÉVU, PERSPECTIVES MITIGÉES

LONDRES (Reuters) - Kingfisher, le numéro deux européen du bricolage, a annoncé mercredi un bénéfice annuel en hausse de 1,3% et meilleur que prévu, mais avec des perspectives mitigées pour le nouvel exercice.

Le groupe britannique, propriétaire des enseignes B&Q et Screwfix au Royaume-Uni et qui opère sous les bannières Castorama et Brico Depôt en France et dans d'autres pays, a fait état d'un bénéfice imposable ajusté de 797 millions de livres (911 millions d'euros) pour l'exercice clos le 31 janvier, contre 787 millions un an plus tôt.

Les analystes prévoyaient en moyenne un résultat de 783 millions de livres.

Le chiffre d'affaires a progressé de 3,8% à 11,7 milliards de livres et le groupe a relevé son dividende de 4% à 10,8 pence.

Kingfisher vient de boucler la deuxième année de son plan de redressement sur cinq ans censé lui permettre d'accroître son bénéfice de 500 millions de livres par an à partir de 2021.

Le plan, d'un coût de 800 millions de livres sur cinq ans, prévoit d'unifier les gammes de produits des différentes enseignes, de développer les ventes en ligne et de dégager des économies de fonctionnement.

La directrice générale Véronique Laury a fait état de "bons progrès" et s'est dit confiante dans la réalisation du plan.

Mais elle a fait état de perspectives mitigées pour l'exercice en cours. "Les perspectives sont plus incertaines au Royaume-Uni et encourageantes mais volatiles en France, tandis que le marché reste bien orienté en Pologne", déclare-t-elle dans le communiqué de résultats.

Kingfisher est le deuxième groupe de bricolage en Europe derrière le français Groupe Adeo, maison mère de Leroy Merlin.

(James Davey, Véronique Tison pour le service français)

Valeurs associées

+0.31%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer