Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier coté : vent de panique sur les foncières
Le Revenu24/09/2020 à 12:04

Unibail, qui détient à La Défense le centre commercial des Quatre Temps et plusieurs tours de bureaux, a identifié 6 milliards d'euros d'actifs cessibles. (© Unibail)

Unibail, qui détient à La Défense le centre commercial des Quatre Temps et plusieurs tours de bureaux, a identifié 6 milliards d'euros d'actifs cessibles. (© Unibail)

Symbole des difficultés du secteur, l'ex-star de la cote Unibail-Rodamco-Wesfield cherche à lever 3,5 milliards d'euros de fonds propres. Nos conseils boursiers sur Carmila, Covivio, Gecina, Klepierre, Icade, Mercialys et Unibail-RW dans ce contexte.

Chahutées depuis des mois sur fond de Covid-19 et de doutes sur leur modèle d'affaires, les foncières enchaînent les mauvais records.

En cette rentrée, leurs actions sont à des plus-bas historiques.

Naufrage

Si les spécialistes du bureau, comme Gecina ou Covivio, limitent tant bien que mal la casse, les acteurs de l'immobilier commercial sont en plein naufrage. Unibail-Rodamco-Westfield est le triste symbole de cette défiance.

La foncière dirigée par Christophe Cuvillier a vu son cours quasiment divisé par cinq depuis le début de l'année.

La foncière d'immobilier commercial a dû se résoudre à annoncer une prochaine augmentation de capital.

Alors qu'elle écartait encore mi-août tout recours au marché, elle annonce un mois plus tard une levée massive de 3,5 milliards d'euros pour tenter de desserrer l'étau qui étouffe son bilan.

Opération dilutive

L'opération sera très dilutive. Malgré le maintien (au moins partiel) du principe du droit préférentiel de souscription pour les actionnaires actuels, cet appel au marché aboutira à une avalanche de nouveaux titres.

Ainsi, sur la base d'un cours de 32 euros, 79% d'actions supplémentaires seraient mises en circulation ! Pis, la foncière n'écarte pas l'entrée de nouveaux actionnaires à cette occasion. Une

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris +4.63%

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • A4DF14
    25 septembre14:48

    Il y a pas très longtemps les mêmes conseillaient d'investir l'épargne des français dans de l'immobilier de bureau sensé être plus productif et stable que l'assurance vie Que dire de plus.........les petits porteurs resteront toujours le garde manger des spéculateurs

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer